Zcash : historique, cours, graphique



Dans le vaste univers des cryptomonnaies, on compte plus de 6 000 devises numériques qui fonctionnent sur la base de la blockchain. Outre le Bitcoin, le Dogecoin et l’Ethereum, nous avons également le Zcash (ZEC). Lancée en 2016, cette crypto affiche, aujourd’hui, un cours très intéressant pour les investisseurs : 140 euros l’unité à la date du 17 novembre 2021.

Bien entendu, à l’instar des autres monnaies numériques, ZEC a traversé plusieurs épreuves avant d’atteindre son cours actuel. Quelle est donc cette crypto ? Comment le prix du ZEC a-t-il évolué depuis la création de la monnaie ? Quels sont les facteurs qui peuvent l’influencer ? Enfin, quelle sera son évolution dans les prochaines années ? Tant de questions auxquelles nous allons répondre dans ce qui suit.

Zcash : qu’est-ce que c’est ? Quelles sont ses principales caractéristiques ? À quoi sert-il ?

C’est en 2016 que la cryptomonnaie a officiellement été lancée. Toutefois, sa genèse a eu lieu bien avant. C’était, en fait, en 2013. À l’instar d’un bon nombre de cryptos, ZEC a été conçu sur la base d’un constat précis concernant le Bitcoin : le manque de confidentialité des données des utilisateurs et des mineurs.

La genèse de ZEC

Ainsi, à travers le Zcash, l’objectif était de résoudre cette problématique de taille, d’où la mise en place du protocole de ZEC. Au départ, la monnaie numérique était appelée “Zerocoin”, pour ensuite devenir Zerocash. Enfin, lorsque les concepteurs de la crypto l’ont doté de sa propre blockchain, le nom Zcash a enfin vu le jour.

Toutefois, il convient de souligner que la monnaie n’est pas la concurrente du Bitcoin. En effet, sa chaîne de blocs provient d’un fork appartenant au code du Bitcoin.

Parmi les concepteurs de la crypto, on trouve des noms célèbres du domaine. On pense, notamment, à Gavin Andresen. Celui-ci a activement participé à la mise en place du Bitcoin. Figure, également, Vitalik Buterin. Il n’est autre que le co-créateur de l’Ethereum.

En d’autres termes, Zcash a été conçu par des fins connaisseurs de la crypto, ce qui explique, en partie, son cours intéressant.

Zcash : quelles sont ses principales caractéristiques ?

En tant que cryptomonnaie, le réseau Zcash est décentralisé. Aussi, les transactions sont effectuées dans un système de peer to peer. Ces dernières sont traitées de façon directe à travers la blockchain de la monnaie numérique. Il n’existe, de ce fait, aucun intermédiaire entre le destinataire et le mineur.

L’un des points forts de ZEC réside dans la confidentialité des données. Les transactions sont traitées de façon anonyme et sécurisée. Avec les autres cryptos, les adresses publiques des mineurs sont enregistrées par la chaîne de blocs. Ce n’est donc pas le cas avec le Zcash. Le réseau chiffre les données relatives aux adresses IP, que ce soit celles des mineurs ou des acheteurs de cryptos.

Comment fonctionne la blockchain de ZEC ?

Comme nous l’avons mentionné, le réseau de Zcash est totalement décentralisé. Il ne requiert, de ce fait, aucune intervention extérieure d’un quelconque organe régulateur. C’est grâce à la technologie de la chaîne de blocs qui rend le fonctionnement de la crypto totalement décentralisé.

Le système ZEC possède un plus par rapport aux autres. Il assure une protection optimale des données des utilisateurs. Bien entendu, ces derniers ont le choix de rendre public leurs informations. Dans le cas contraire, elles resteront secrètes.

C’est grâce, notamment, à la technologie zK-SNARK qui est déployée dans la blockchain de Zcash. On l’appelle, également, “Zero-Knowledge Succinct Non-Interactive Argument of Knowledge”. Dans la pratique, c’est cette technologie qui crypte les informations. Elle permet aussi, d’effacer l’historique des opérations. Seuls les mineurs ont la possibilité de déchiffrer les données, ce qui leur permet de valider telle ou telle transaction.

Les principaux domaines d’application du Zcash

À l’instar des autres cryptomonnaies, notamment le Bitcoin, le Zcash permet d’effectuer des échanges de transactions en mode peer to peer. Comme nous l’avons mentionné un peu plus haut, ces transactions sont totalement anonymes. On comprend donc que le ZEC est une cryptomonnaie principalement destinée aux mineurs les plus discrets.

D’autre part, la monnaie numérique peut être déployée en tant que moyen de trading. Compte tenu de sa volatilité, elle permet aux investisseurs de générer des profits, lorsque les données du marché le permettent.

Cryptomonnaie : les principales étapes de l’évolution du prix du Zcash dans le temps

Depuis sa création en 2016, le Zcash a fait l’objet de plusieurs variations. Il faut dire qu’il a suscité un véritable engouement à ses débuts. Même si le cours du ZEC est plutôt intéressant aujourd’hui – environ 140 euros l’unité -, il est très loin du niveau atteint après son lancement officiel.

2016 : le coup d’envoi explosif du ZEC

À sa naissance en 2016, le Zcash a atteint un niveau record : 470 euros. Plus encore : le 31 octobre de la même année, son prix a atteint 1 332 euros. Il s'agit d'un exploit pour une crypto à peine lancée sur le marché. Même le Bitcoin, qui est la principale monnaie, n’a pas pu réaliser une telle prouesse lors de son lancement : les 5 050 bitcoins ne s'échangeaient qu’à 5,02 dollars sur Paypal.

Mais la chute du ZEC a été dure. Le 31 décembre 2021, son cours a dégringolé pour atteindre les 40 euros.

La très timide reprise du Zcash de 2017-2018

Après la chute vertigineuse qu’il a subie à la fin de l’année 2016, le cours du Zcash a repris des couleurs durant les deux années qui ont suivi. La première hausse significative du cours a été observée durant la période mai-juin 2017. Le prix est donc passé de 88 à 330 €.

L’année 2018 a été un peu plus difficile pour la cryptomonnaie. Au fil des mois, son prix a fini par atteindre les 46 €, ce qui est très proche de son plus bas niveau enregistré en 2016.

Une nouvelle descente aux enfers pour le Zcash entre 2019 et 2020

Durant les premiers mois de 2019, le prix du ZEC a pu remonter la pente pour frôler la barre des 100 €. Cette tendance haussière s’est poursuivie jusqu’en janvier 2020. Néanmoins, la cryptomonnaie n’a pas pu profiter de la crise sanitaire, comme c’était le cas pour d’autres. En effet, le Zcash, durant la même année, a atteint le plus bas niveau de son histoire : 15 € l’unité.

Le ZEC s’est plutôt stabilisé en 2021

En 2021, le prix du Zcash s’est plutôt stabilisé par rapport aux précédentes fluctuations. Il a, en effet, été porté par la tendance haussière qui a touché la quasi-totalité des monnaies numériques du marché. Le 7 mai de la même année, son cours a atteint les 260 €.

Mais il a fini par baisser, comme nous l’avons souligné, pour atteindre les 140 euros à la date du 17 novembre 2021. Ces chiffres soulignent à quel point le Zcash est volatil, tout comme les autres monnaies virtuelles.

Le système décentralisé de la blockchain est donc une arme à double tranchant. Certes, il ne fait intervenir aucune autorité de régulation, mais il reste très instable et difficile à prévoir. Ceci peut constituer un handicap pour les investisseurs.

Les facteurs qui influencent le prix du Zcash

À l’exemple des autres monnaies numériques, la variation du cours du Zcash dépend d’un ensemble de facteurs. Nous avons la loi de l’offre et de la demande, l’atomisation du marché, la perception de la crypto ou encore l’évolution du cadre juridique.

La loi de l’offre et de la demande

C’est un grand classique de l’économie. Le prix d’un produit dépend de son offre et de la demande qu’il suscite. Ce principe s’applique exactement au ZEC. Lorsque le nombre de jetons en vente dépasse la demande, les prix vont baisser. À l’inverse, si les investisseurs achètent beaucoup de ZEC, le cours va augmenter.

Cette situation a été observée en mars 2020, lorsque les investisseurs ont décidé de vendre leurs cryptos. Par conséquent, le prix du Zcash a baissé (15 €).

L’atomisation du marché et le partage des jetons

À l’instar du Bitcoin, le Zcash affiche un nombre plutôt limité de jetons en circulations, à savoir 21 millions. C’est une information importante, dans la mesure où la répartition des tokens a une grande influence sur le prix de la cryptomonnaie.

Pour vous expliquer la situation, il suffit de prendre un exemple très simple. Si des investisseurs se mettent d’accord pour acquérir la moitié des jetons ZEC – 10,5 millions de jetons -, ils auront alors une position confortable au sein du marché. Elle leur permettra, entre autres, de provoquer des mouvements de marchés. Ces derniers, sur la base de l’offre et de la demande, peuvent tangiblement changer le cours de la cryptomonnaie.

Ainsi, si le groupe d’investisseurs constate qu’il a intérêt à ce que le prix du ZEC soit revu à la baisse, alors ils vont vendre massivement ce qu’ils possèdent. Face au petit nombre d’acheteurs, les prix vont chuter en raison de l’offre abondante.

Ainsi, pour que le cours de la monnaie numérique puisse jouir ne serait-ce que d’un brin de stabilité, il est important de respecter le principe de l’atomisation du marché. En d’autres termes, dans une situation optimale, les jetons sont répartis sur un grand nombre d’investisseurs et utilisateurs.

La perception du ZEC par les investisseurs et les médias

En tant que crypto-actifs, le Zcash va inévitablement dépendre de l’opinion des investisseurs. Celle-ci est elle-même déterminée par les diverses informations qui circulent, principalement, dans les grands médias.

Si le Wall Street Journal publiait un article sur une chute imminente des cours à cause d’un facteur donné, c’est la panique qui va régner sur le marché. Inquiets, les investisseurs vont vendre ce qu’ils ont. Par conséquent, les cours vont chuter.

D’autre part, l’avis des experts financiers connus compte également. Leurs analyses sont suivies de très près par les investisseurs. On pense, également, aux investisseurs et aux grands patrons. Elon Musk, fondateur de Tesla et de Space X, est le parfait exemple.

On se souvient encore de son tweet de juin 2021, lorsqu’il a affirmé que son entreprise allait accepter les paiements en Bitcons. Les cours se sont alors envolés. Quelques semaines plus tard, le jeune milliardaire s’est désisté pour plusieurs raisons. Ainsi, en juillet 2021, le prix du Bitcoin a baissé de 8 % en l’espace d’une seule journée.

La réputation de ZEC

Il est clair que la perception des investisseurs compte. Seulement, il faut rappeler que l’image que la crypto s’est forgée, détient une grande importance. Les concepteurs du Zcash l’ont construite sur la base d’une monnaie numérique plus sûre que les autres. Le ZEC est également connu pour la protection de l’anonymat des mineurs. De plus, la crypto n’est pas utilisée pour effectuer des transactions douteuses.

Ce sont deux arguments de taille pour les mineurs les plus sceptiques, mais également pour les investisseurs. À leurs yeux, le Zcash est une cryptomonnaie sûre qui ne sert pas au financement des activités illégales.

Le cadre législatif pouvant régir les marchés

Nous l’avons mentionné à maintes reprises, la moindre tentative de régulation du marché des cryptomonnaies peut être très mal accueillie par les investisseurs. Dans certains pays, l’activité est même assimilée à un acte criminel. Ainsi, si un cadre juridique est jugé trop sévère ou coercitif, les acteurs du secteur seront découragés. Non seulement ils auront du mal à accéder aux monnaies numériques, mais ils risquent d’écoper des sanctions parfois très lourdes.

Toutefois, la mise en place d’un cadre légal n’est pas toujours une mesure négative. De fait, si les mesures de régulation sont pensées intelligemment et sans toucher aux principes fondamentaux de la crypto, les investisseurs et les mineurs n’en seront que plus contents.

Un tel dispositif légal peut se présenter sous la forme de mesures de protection des mineurs et des investisseurs face aux risques. À travers de telles initiatives, ceux qui hésitent encore à investir dans le secteur pourront franchir le pas.

Quel sera l’avenir du Zcash ?

Pour le ZEC, il est clair que les débuts ont été très encourageants en 2016. Cependant, le cours a fini par descendre à des niveaux historiques au fil des années. Qu’en est-il donc de l’avenir du Zcash ? Les experts sont plus ou moins réservés.

L’évolution du prix du ZEC pour ce qui reste de 2021

Selon les experts de Coinliker, le prix du Zcash devrait atteindre les 355 dollars d’ici la fin de l’année, ce qui équivaut à 290 €. Pour leur part, les analystes de Digitalcoinprice estiment que le cours ne devrait atteindre que les 239 dollars, soit 196 €.

L’évolution du cours du Zcash en 2022

Concernant 2022, seuls les analystes de Digitalcoinprice ont fourni leurs prévisions sur le prix du ZEC. La situation, selon eux, sera meilleure que celle de 2021. Aussi, le cours de la crypto devrait se situer à 291 dollars à la fin de l’année, soit 238 euros.

Et qu’en est-il de 2023 ?

Enfin, en ce qui concerne 2023, les analystes de Coinliker sont plutôt optimistes. Ils estiment, en effet, que le prix devrait atteindre les 441 dollars (environ 360 €). Pour leur part, les experts de Digitalcoinprice tablent pour un Zcash à 339 dollars à la fin de 2023, ce qui équivaut à environ 278 €.