DASH



Depuis le lancement des premières cryptomonnaies, le marché est en pleine expansion. Les monnaies numériques deviennent de plus en plus sûres, opérant dans un réseau de moins en moins complexe.

Si le Bitcoin fait de l’ombre à la plupart des monnaies numériques, il en existe d’autres qui présentent de nombreux avantages. C’est le cas du Dash, appelé aussi “Digital Cash”. Lancée en janvier 2014, la crypto a été présentée comme l’une des plus simples à utiliser par son fondateur Evan Duffield. Dans cette optique, elle devait permettre de profiter d’un ensemble de services financiers comme les transferts d’argent à coût réduit.

Pour quelle raison le Dash a-t-il été mis en place ? Comment fonctionne la crypto ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Décryptons ensemble ces points.

Dash crypto : pourquoi a-t-il été conçu ? Comment ça fonctionne ?

La cryptomonnaie a officiellement été lancée le 14 janvier 2014. Outre les services financiers classiques (comme les transferts d’argent), Dash permet aussi de profiter des services spécifiques des crypto-devises. Pour bâtir le réseau, le fondateur a tissé des partenariats avec plus de 4700 fournisseurs de services.

L’anonymat et la sécurité des données

Selon les derniers chiffres disponibles, les utilisateurs du Digital Cash auraient déjà dépensé l’équivalent d’un milliard de dollars en crypto pour régler un bon nombre de transactions (achat de biens et de services). L’anonymat est au centre du Dash. Le cryptage des informations est effectué à travers des opérations complexes, ce qui garantit la sécurité de la plateforme, des transactions et des données des utilisateurs.

Dash : une alternative simple aux services bancaires et financiers classiques

Dash, comme nous l’avons indiqué, a été présenté comme un moyen de paiement beaucoup plus simple que ce que l’on a au niveau des services financiers classiques. Dans les pays où l’accès à ces services est difficile, la cryptomonnaie constitue une très bonne alternative.

Les citoyens peuvent y recourir pour faire des achats. Ils ne seront pas confrontés aux obstacles techniques ou aux problèmes administratifs liés aux services financiers et bancaires conventionnels.

Crypto Dash : comment ça marche ? Quels sont ses apports ?

A l’instar des autres monnaies numériques, Dash est basé sur la blockchain. Les transactions y sont validées par les mineurs. Ces derniers, en guise de récompense, récupèrent des cryptos.

En fait, le concepteur de Dash a voulu aller plus loin en vue d’optimiser le mode opératoire de la monnaie numérique. En effet, les Masternodes (ou les maîtres-noeuds) ont été ajoutés au système. Cela a permis de procurer aux mineurs un statut spécial. Celui-ci leur permet de mener des opérations complexes sur le réseau.

L’apport des Masternodes au réseau Dash

Les mineurs doivent, à cet effet, déposer au moins 1000 Dash en vue d’acquérir le statut en question. Concrètement, celui-ci leur permet d’effectuer les transactions privées (PrivateSend), ainsi que les transactions instantanées (InstantSend). Ils auront également la possibilité de contrôler la trésorerie générale de la chaîne de blocs.

D’autre part, l’intégration des maîtres-noeuds au Dash a permis de renforcer la sécurité du réseau dans sa globalité. Une telle sécurisation a également stimulé la rapidité des opérations et des différentes transactions. Les mineurs sont aussi gagnants dans ce système. De fait, ils sont davantage récompensés en Dash.

PrivateSend et InstantSend : qu’ont-elles apporté ?

Ces deux fonctionnalités ont permis d’améliorer la sécurité des données du réseau de Dash. Le PrivateSend permet de protéger les informations confidentielles des utilisateurs. Pour sa part, InstantSend est une manière d’envoyer des fonds instantanément.

Dans ce cas précis, nul besoin d’obtenir une validation immédiate des mineurs sur la chaîne des blocs. D’ordinaire, cette opération nécessite une bonne dizaine de minutes.

Dash : peut-on le considérer comme de l’argent réel ?

L’un des plus grands avantages du Dash est qu’il peut être utilisé pour effectuer des transactions conventionnelles, et ce chez plus de 4700 commerçants en ligne ou physiques. En pratique, par le biais de la cryptomonnaie, il est possible d’effectuer des achats courants (courses, appareils électroniques, billets d’avion…).

Mais peut-on dire que la crypto peut être considérée comme de l’argent réel ? Pas tout à fait. De fait, la monnaie numérique n’est pas aussi présente que l’argent fiduciaire. La méfiance vis-à-vis des cryptos est toujours de mise dans le monde, ce qui fait que de nombreux acteurs économiques ne les acceptent pas encore pour effectuer des transactions.

Certes, le Dash est très demandé aujourd’hui et sa popularité ne cesse d’augmenter. Néanmoins, il n’a pas encore acquis le statut d’un moyen d’échange à grande échelle comme la monnaie fiduciaire.

Cryptomonnaie : les avantages et les inconvénients du Dash

Tout comme les autres monnaies numériques, le Dash présente un bon nombre d’avantages, mais aussi des inconvénients.

Le Dash et ses nombreux avantages

Le premier avantage de la crypto réside dans sa popularité croissante. Comme nous l’avons indiqué au début, pas moins de 4700 commerçants à travers le monde l’ont adopté. Dans la blockchain, les transactions sont effectuées à des frais réduits.

De plus, l’accès à la crypto est très simple aussi bien pour les utilisateurs que pour les investisseurs. En effet, la quasi-totalité des plateformes d’échange et de trading intègrent le Dash. Dans ce même ordre d’idées, il est possible d’échanger, d’envoyer et de recevoir la crypto sans la moindre complication.

Les transactions sont donc sécurisées. Elles s’exécutent aussi très rapidement dans le réseau Dash. Quelques minutes suffisent pour qu’elles soient validées. De surcroît, grâce aux fonctionnalités PrivateSend et InstantSend que nous avons évoquées plus haut, ce processus est optimisé.

Les inconvénients du Dash

Bien que ce soit une monnaie numérique très intéressante, le Digital Cash présente un certain nombre d’inconvénients dont il faut tenir compte. La rapidité du système et de l'exécution des tâches peut entacher l’image de la cryptomonnaie aux yeux des utilisateurs et des investisseurs. Elle pourrait, en effet, passer pour un outil bas de gamme. D’ailleurs, c’est le sentiment qui s’est fortement développé après le lancement du Dash en 2014.

Certaines critiques déplorent le manque de perspicacité et de précision des Masternodes lorsqu’il s’agit d’attribuer un budget ou une récompense donnée. Ces maîtres-noeuds sont aussi pointés du doigt pour la domination qu’ils exercent sur le réseau du Dash. Aussi, les mineurs qui ne les auraient pas adoptés pourraient être mis à l’écart.

Enfin, d’autres critiques ont épinglé l’imperfection du système de la protection des données personnelles. Ainsi, Dash ne serait pas meilleur que d’autres monnaies numériques sur ce plan. Il convient, toutefois, de rappeler que la crypto possède un atout majeur par rapport aux autres : la fonctionnalité PrivateSend.

Quels portefeuilles numériques pour stocker le Dash ?

En tant que cryptomonnaie en bonne et due forme, le Dash peut être stocké dans des portefeuilles électroniques. C’est la meilleure façon de protéger les crypto-actifs des attaques des pirates. Le Digital Cash est compatible avec tous les e-wallet. Toutefois, certains sont plus recommandés que d’autres.

Aussi, pour les portefeuilles de bureau, on vous conseille d’opter pour Dash Electrum, Dash Core, Jaxx Lberty, Coinomi, ou encore Guarda. Si c’est un wallet mobile que vous préférez, choisissez Jaxx Liberty, Abra, Dash Electrum, Edge, Dash Android, Bitnovo, Exodus.

Enfin, si vous comptez vous procurer un portefeuille matériel, préférez Ledger, SafePal, Keepkey, Cabo Vault, Trezor ou Ellpal Titan.

Investir dans le Dash : est-ce une opération profitable ?

S’il présente un certain nombre d’inconvénients, le Dash reste tout de même une cryptomonnaie intéressante et qui a beaucoup d’avenir. Faut-il alors y investir les yeux fermés ? Pas tout à fait. Il faut rappeler que le cours actuel du Dash avoisine les 174 EUR (à la date du 24 novembre 2021).

En 24h, le volume d’échange a dépassé la barre des 350 millions d’EUR, même s’il a baissé de 12% par rapport à la séance du 23 novembre 2021. Pour sa part, la capitalisation boursière a atteint près de 1,8 milliard d’EUR (1 817 935 268) sur Coin Market Cap. Ce sont des chiffres très impressionnants. Cependant, lorsqu’il s’agit de monnaie numérique, il faut faire preuve de prudence. En tant que tel, le Dash reste très volatil. Il est donc imprévisible à moyen et à long terme.

Tout investissement doit être mûrement réfléchi avant d’être engagé. Il faut, dans ce contexte, bien étudier les facteurs qui peuvent influencer le cours, à l’instar de la perception de la cryptomonnaie par les acteurs économiques, la loi de l’offre et de la demande, l’évolution du cadre judiciaire ou encore le cours des principales cryptommonaies (Bitcoin et Ethereum).