Logiciel de minage : comment le choisir ? Quels sont les meilleurs ?



Même si le premier minage de Bitcoin a été réalisé par le célèbre cryptographe Hal Finney en 2008, depuis, de nombreux adeptes, novices dans le domaine de la crypto-monnaie s’y sont mis. Ce processus fastidieux implique une parfaite maîtrise des algorithmes, une grande puissance de calcul et beaucoup de temps libre. De plus, il est important de noter que le gain rapporté par cette activité n’est pas du tout garanti. Pour faciliter l’opération, des softwares dédiés au mining ont été développés. Désormais, il en existe un nombre impressionnant sur le marché. Certains sont gratuits, d’autres requièrent quelques frais. Ils diffèrent sur de nombreuses caractéristiques. Afin de vous aider à mieux cerner votre besoin et à identifier celui qu’il vous faut, nous vous présentons ici les meilleurs logiciels de minage !

Que faut-il savoir avant de choisir votre logiciel de minage ?

Dans cette industrie florissante, de nouveaux logiciels de minage apparaissent régulièrement. De plus en plus performants et / ou ergonomiques, vous aurez l’embarras du choix. Optez, avant tout, pour celui qui correspondra le mieux à votre niveau d’expertise dans le domaine. Avant de vous donner des astuces pour bien choisir votre software, nous allons rappeler les bases du mining.

Qu’est-ce que le minage et combien peut gagner un mineur ?

Lorsqu’une personne envoie un actif numérique à un destinataire, il faut une preuve de travail (Proof Of Work) pour s’assurer du transfert et le crypter. Cette POW se fait au prix de nombreux calculs et d’une grande consommation énergétique. Le mineur qui réussit cette opération en mettant en place le bon code valide et sécurise la transaction et l’enregistre dans la blockchain

Il est rare qu’un sujet mine en solo. Cela consomme tellement d’énergie que, généralement, plusieurs individus s’y mettent en groupe. On parle, d’ailleurs, de pool de minage. Une fois un bloc créé, le mineur ou l’équipe va recevoir une rémunération en Bitcoins à la hauteur du travail fourni.

Le calcul de la rentabilité du procédé inclut différents frais (investissement dans l’équipement, consommation d’énergie…). On estime qu’il faut en moyenne 3 années pour qu’une personne commence à générer des gains. Pour effectuer un calcul précis de vos profits, rentrez vos données sur Whattomine.

Il est capital de savoir que les montants gagnés feront l’objet d’une taxation par l’état.

Pour quel matériel opter pour miner ? Le Cloud peut-il être une solution ?

Au départ, la CPU (unité centrale de traitement) de votre ordinateur suffisait à effectuer les calculs. Cependant, avec le temps, les algorithmes se sont tellement complexifiés que certains ont dû passer aux GPU (unité de traitement graphique). Ces dernières ont une puissance 30 fois plus importante. Équiper son PC d’un FPGA (circuit logique programmable), est ensuite devenu un must pour les grands mineurs. En effet, selon les modèles, ils peuvent être jusqu’à 100 fois plus performants. Enfin, une carte spécialement dédiée au minage du bitcoin a été créée, il s’agit de l’ASIC.

Pour bien vous préparer à miner, en plus d’une carte graphique de qualité, il faudra vous équiper d’une carte mère intégrant au moins 6 emplacements et une excellente alimentation électrique. N’oubliez pas d’investir dans un bon système de climatisation dans la pièce où vous vous évertuerez au minage. Cela évitera les accidents dus à la surchauffe de votre appareil.

Enfin, vous n’aurez qu’à choisir votre logiciel !

Sachez que vous avez le moyen de vous épargner tous ces achats en optant pour du Cloud Mining. Cependant, cet univers regorge d’arnaques et d’escroqueries en tout genre. Si vous tenez à tenter l’expérience, optez pour Genesis Mining ou Hashflare qui sont reconnus comme fiables.

Critères de choix d’un logiciel de mining

Le logiciel de minage sert à la validation des transactions à travers le POW. Il va adapter sa puissance de calcul à votre machine. De plus, il peut vous donner la possibilité de suivre sa température, sa vitesse ventilation…

Certains offrent des interfaces très simples d’utilisation. D’autres sont plus évolués et leur usage peut s’avérer très compliqué. Ne choisissez pas un soft en ligne de commande si vous êtes à vos débuts dans le domaine ! Il faut absolument opter pour un software adapté à votre niveau.

Avant de procéder à l’achat, il est impératif de savoir sur quelle (s) cryptomonnaie (s) vous désirez travailler. Précisez, également, votre envie de faire du solo mining ou du dual mining (minage sur plusieurs types de cryptoactifs). En effet, chaque logiciel est spécialisé en un ou plusieurs Tokens.

Il faut, également, veiller à en sélectionner un compatible avec vote système d’exploitation (Windows, Linux, Mac…) et votre matériel (CPU, GPU, ASIC, FPGA…). Un logiciel trop puissant risque d’abîmer ce dernier.

Vous pouvez en choisir un avec l’option de supervision sur le web ou via une application mobile. Cela vous permettra de toujours garder un œil sur l’avancement du minage.

Une fois votre logiciel choisi et tous les équipements en place, il est impératif d’acheter un wallet sécurisé pour y stocker vos bénéfices. Les multi portefeuilles sont une bonne alternative si vous comptez utiliser plusieurs devises virtuelles.

Quels sont les meilleurs logiciels de minage ?

L’analogie entre les vrais mineurs qui fouillaient les mines d’or, et ceux qui veulent extraire des bitcoins, reposait, en partie, sur la difficulté du processus. Aujourd’hui, miner de la cryptomonnaie, via des softwares dédiés, n’est plus une opération aussi pénible. En effet, certains programmes informatiques sont tellement simples d’utilisation, qu’ils sont accessibles à ceux qui n’ont aucune notion de mathématiques ou de cryptographie. Découvrez, sans plus tarder, notre sélection des quatre meilleurs logiciels de minage !

Multiminer : minez du Bitcoin, de l’Ethereum et d’autres crypto-monnaies

Multiminer est un logiciel de minage gratuit. Idéal pour les débutants, il est compatible avec le système d’exploitation Windows, Linux et Mac OS. Il prend en charge les GPU, les ASIC et les FPGA.

Commencez par créer un compte, puis laissez-vous guider par les instructions. Il détectera et affichera les paramètres de votre appareil et sa puissance de hachage. De plus, il vous aidera à choisir un pool de mining qui vous correspond. Il peut, d’ailleurs, vous placer sur plusieurs groupes de mineurs simultanément. Il est possible de choisir l’option de minage systématique des cryptos les plus rentables. Ce logiciel est sous différents algorithmes : Equihash, SHA256, Cryptonight, Ethash… Cela lui permet de supporter le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Litecoin (LTC), le Zcash (ZEC), le Monero (XMR), et bien d’autres actifs.

En plus, il offre la possibilité de suivre via votre smartphone, les alertes et l’avancement des minages.

Avantages et inconvénients de Multiminer

Dans les points forts, on retrouve l’interface graphique très facile à utiliser et le fait qu’il soit adapté aux moins expérimentés. Très sécurisé, il permet de miner différentes devises numériques.

Pour les points faibles de ce logiciel, on peut citer le fait qu’il peut sembler incomplet pour les pros du minage puisqu’il ne propose pas d’options avancées.

CGMiner, le logiciel de minage des utilisateurs aguerris

Ce logiciel est l’un des plus anciens. En effet, il fut créé en 2011 par Con Kolivas. Contrairement au software précédent, il s’adresse, plutôt, aux experts du minage. Utilisant le langage de programmation C et l’algorithme cryptonight, CGMiner s’exécute sous Windows, Mac OS X ou Linux. Par ailleurs, il est compatible avec les CPU, les GPU, les FPGA et les ASIC.

Il supporte, entre autres, le Bitcoin (BTC), le Dogecoin (Doge) et le Litecoin (LTC). En plus, il est capable de prendre en charge différents pools simultanément.

Comme il ne cible pas les novices, il n’a pas d’interface graphique. Il s’agit d’un soft en ligne de commande.

Avantages et inconvénients de CGMiner

La gratuité et la fiabilité de cet ancien logiciel comptent parmi ses points forts. Il présente, en plus, différentes options intéressantes comme la possibilité de modifier certains paramètres de votre machine. Vous pourrez, ainsi, contrôler votre vitesse de ventilation.

CGMiner présente l’inconvénient d’être vraiment inaccessible aux débutants. De plus, il rencontre certains bugs sur Windows 10.

Betterhash, un logiciel de minage pour tous !

Contrairement aux deux précédents, ce logiciel réunit tous ceux qui veulent s’exercer au minage : les novices et les experts.

Uniquement pris en charge par Windows OS, il est très facile d’utilisation. Vous n’aurez pas besoin de créer un compte, il vous suffira d’ouvrir un portefeuille pour y mettre vos rémunérations. Vous pourrez mériter ces dernières après avoir rejoint une des pools disponibles. Ces dernières gèrent elles-mêmes le hachage.

Voici une partie des cryptomonnaies prises en charge : Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Grin Coin (GRIN), RavenCoin (RVN), Zcash (ZEC) et ZCoin (XZC), Monero (XMR)

Il existe une formule de parrainage sur Betterhash qui vous permet de gagner des commissions sur les retraits de Bitcoin des personnes que vous avez référées.

Avantages et inconvénients de Betterhash

La gratuité de ce logiciel et sa facilité d’utilisation sont ses plus grands atouts. Compatible même avec un CPU, vous pourrez l’utiliser sur votre ordinateur actuel sans investir dans du nouveau matériel.

Parmi les points négatifs, on note la faiblesse des gains rapportée par les utilisateurs. On suspecte, également, certaines failles sécuritaires.

EasyMiner pour un minage simultané de Bitcoin et de Litecoin

Ce logiciel est compatible avec les systèmes d’exploitation Windows XP, Vista, ainsi que les versions 7, 8 et 10. Il s’exécute sous CPU, GPU, FPGA et ASIC.

Fonctionnant avec un système de ligne de commande, il vous donne accès à différentes informations, statistiques et graphiques détaillés. Vous surveillerez, ainsi, la vitesse et la température de votre machine, le temps mis pour extraire des cryptos… Dès l’installation, le software vous crée un wallet et commence à miner pour vous. Cependant, le minage pourra, aussi, se faire de manière manuelle ou semi-automatisée, selon vos envies. Vous aurez, également, le choix de miner en solo ou en pool.

Avantages et inconvénients de EasyMiner

Sa gratuité et son existence en open source font de EasyMiner un bon software de mining. De plus, il prétend utiliser un arsenal militaire de cybersécurité pour protéger votre portefeuille.

Un des inconvénients de ce logiciel vient du fait que le Litecoin n’étant pas très rentable en ce moment, vous risquez de ne pas générer beaucoup de profits, actuellement. Il existe un autre point négatif qui peut vous gêner, si vous utilisez Windows 10. En effet, certains fichiers pourraient, alors, être identifiés comme des virus et être supprimés.