Innovation et design : les lauréats du James Dyson Awards



Comme dans toutes ses éditions, le concours international, James Dyson Award, continue à valoriser l'innovation et le design et à mettre à l'honneur des inventions au service du monde. Cette année, le grand lauréat national français est OTO, un fauteuil à étreindre destiné aux personnes autistes souffrant de troubles de l'intégration sensorielle.

Depuis 2005, ce concours international poursuit le même objectif à savoir « résoudre un problème par une solution innovante ». Lancée par l’organisation caritative la Fondation James Dyson, cette compétition vise à récompenser l'ingéniosité des étudiants en design-poduit, en design industriel et en ingénierie à travers 28 pays participants. Vous faites des études en design ou vous avez l'âme d'un inventeur ? Découvrez, dans la suite de cet article, un zoom sur cette compétition et sur les lauréats de 2021.

James Dyson Award 2021 : une édition qui soutient le développement durable

James Dyson est un inventeur hors-norme dont les créations allient le design et l'ingénierie pour faire avancer le monde et résoudre beaucoup de problèmes. Qu'il s'agisse du premier aspirateur sans sac ou du Ballbarrow, la brouette qui ne s'enlise pas dans la boue, cet homme a pu concevoir plein de produits qui facilitent la vie des habitants. C'est, d'ailleurs le but du concours international qui porte son nom et qui soutient les inventions intelligentes et simples : James Dyson Award. À travers son édition 2021, ce concours vise à répondre particulièrement à la problématique du développement durable.

Les lauréats du James Dyson Award : des solutions innovantes au service du monde

En attendant d'annoncer le lauréat international de ce concours, le 17 novembre 2021, les finalistes et les lauréats au niveau national ont été annoncés, le 25 août 2021.

OTO : un cocon apaisant pour les personnes autistes

Le lauréat national français de l'édition 2021 de ce concours est OTO, le fauteuil à étreindre conçu pour les personnes autistes souffrant de troubles sensoriels. Conçu par Alexia Audrain, jeune ébéniste et diplômée de l’EDNA – l’École de Design Nantes-Atlantique, il offre un meilleur contrôle et plus d'autonomie pour l'utilisateur tout en évitant toute sorte de stigmatisation. Grâce à ses parois gonflables, ce fauteuil exerce une pression assez profonde sur le buste et sur les jambes. Une telle pratique permet de mettre la personne autiste plus à l'aise en lui permettant de ressentir les limites de son corps. Par conséquent, cette solution offre une meilleure intégration à l'environnement. OTO est aussi un mobilier thérapeutique non stigmatisant et beau. Son aspect « cocon » est très apaisant. Cette solution est aussi innovante grâce à son système d'étreinte.

Slive : une solution qui réchauffe les soignants

C'est dans le but d'améliorer le quotidien du personnel médical que Jeanne Reynaud et Corentin Vercoor ont conçu la solution « Slive ». En effet, ces deux étudiants de l’Université de technologie de Compiègne se sont basés sur un constat assez simple : les soignants ont, souvent, froid car ils ne peuvent pas porter des manches longues. Ces dernières peuvent répandre les germes. L'objectif est donc de minimiser le risque des infections nosocomiales. Le produit imaginé par Jeanne Reynaud et Corentin Vercoor n'est autre qu'une manche antibactérienne facile à enfiler sur le bras, de l'épaule au bas du coude. Ainsi, le personnel médical peut rester au chaud tout en évitant les infections.

Recap : un assistant d'entretien des appareils ménagers

Cette solution est composée d'un espace numérique qui regroupe tous les appareils domestiques ainsi que leurs informations d'entretien. À chaque appareil de la maison, Recap attribue une fiche contenant les tâches à mener pour garantir une durée de vie optimale. Cette solution conçue par Bruno Miloux donne accès à des contenus tels que des tutoriels permettant de mieux s'informer sur le produit et son mode d'emploi et d'entretien.