Depuis le début du mois de décembre 2019, le monde entier a vu naître le coronavirus. Ce virus est né à Wuhan en Chine. Il a causé plusieurs milliers de morts et s'est répandu au fur et à mesure dans le monde entier. Chaque continent a reçu sa part de Covid-19. De l'Asie en Afrique en passant par l'Amérique et l'Europe, le Coronavirus fait parler de lui. Jusqu'à ce jour on dénombre près de 4 000 morts. Le Covid-19 se propage très rapidement. Les symptômes du Coronavirus sont légion et la contamination interhumaine est avérée. Cette épidémie affecte pratiquement tous les domaines de la société et crée la psychose chez les populations. La contamination interhumaine fait peur et peut même être un facteur de baisse de production. Au vu de tous ces aspects, quel est l'impact du Coronavirus sur le marché boursier ? Comment le Coronavirus peut-il influencer l'économie d'un pays ? Le Coronavirus pourrait-il être à la base d'un krach boursier ?

Le marché boursier

Un marché boursier est un marché sur lequel les investisseurs viennent acheter ou vendre des actions. À part les investisseurs, des entreprises peuvent aussi mettre sur le marché boursier leurs actions. Ainsi, il existe plusieurs acteurs sur un marché boursier à savoir les investisseurs, les émetteurs, les intermédiaires et les régulateurs. Dans chaque pays, on peut avoir au moins un marché boursier. Il y a donc plusieurs marchés boursiers à travers le monde. On peut citer entre autres le Dow Jones à New-York, le CAC 40 à Paris et la bourse de Shanghaï. L'histoire du marché boursier a connu plusieurs crises qui ne sont certainement pas les dernières. En 1720 avec la faillite de Law, 1882 avec le krach de l'union générale, 1998 avec le krach asiatique et le krach russe, 2008 avec la crise des subprimes, 2010 avec le flash krach et la crise grecque. Tous ces krachs n'ont pas pour cause une épidémie et pourtant en 2020 la venue du coronavirus pourrait constituer la cause principale d'un krach boursier.

Coronavirus et marché boursier

L'histoire de la bourse a connu plusieurs krachs boursiers depuis Même si les précédents krachs boursiers sont nés de d'autres causes, aujourd'hui le coronavirus est un indice important qui favorise la chute des marchés boursiers. Le CAC 40 par exemple a connu une chute de plus de 8 % ce lundi 9 mars 2020. De plus, le Dax à Francfort a baissé de 7,5 % quand le Footsie londonien a chuté de 7,2 %. En Chine, on a aussi constaté une baisse de 8 %. La Chine représente un partenaire commercial et financier de plusieurs pays dans le monde. Les échanges entre ces pays ont pris un coût à cause du risque de contamination que représente le Coronavirus. L'économie chinoise étant basée en grande partie sur la production et la commercialisation des produits finis, c'est évident que certaines entreprises vont baisser en régime. La ville de Wuhan est coupée du monde. Les produits chinois ont vu leurs consommations en baisse. Les investissements vont être réduits, les entreprises auront du mal à mettre de nouvelles actions sur le marché. Tous les pays qui collaborent avec la Chine, d'une manière ou d'une autre ne sont pas épargnés. Les voyages à l'intérieur comme à l'extérieur de la Chine ont été annulés à cause du risque de contamination. La destination Chine n'est plus prisée. L'impact du Coronavirus se fait sentir dans le monde entier. La Chine pourrait même voir sa croissance en baisse à cause de cette épidémie. Les cours du pétrole ont aussi baissé à cause du Coronavirus. Ainsi, le prix du baril du pétrole brut a chuté de plus de 20 %. La Chine, la France, les États-Unis et même le reste du monde ne verront pas aussitôt les cours de leurs marchés boursiers en hausse tant qu'il n'y aura pas de véritables solutions à l'épidémie du Coronavirus.

Coronavirus : cause de krach boursier

Le krach boursier est imminent au vu de toutes ces baisses sur les différents marchés financiers. La seule et unique cause serait sans aucun doute le Coronavirus. Tant que cette épidémie n'aura pas de traitement adéquat et efficace, le krach boursier est inévitable. Ce virus n'ayant pas de traitements adéquats, c'est un traitement asymptomatique qui est donné aux patients. Ce type de traitement n'est pas rassurant puisque le mal ne peut pas être endigué et les économies ne peuvent pas être en hausse. Pour éviter un krach boursier, les organismes internationaux gagneraient donc à mettre tout en œuvre pour venir à bout de cette épidémie qui ne fait que gagner du terrain un peu plus chaque jour. Le mieux serait donc de mobiliser tous les acteurs de la médecine afin de trouver au plus vite un traitement adéquat et même un vaccin pour protéger les populations.

Article similaire