Il y a aujourd’hui sur le marché de nombreux logiciels qui permettent de faire du sous-titrage de vidéos, quel qu’en soit le format. Parmi ces programmes, Subtitle Workshop offre un service complet sans grande difficulté. Voyons donc comment réussir le sous-titrage vidéo avec cette application. 

Qu'est-ce que Subtitle Workshop ?

Avant tout, il faut connaître l’utilité exacte de cette application. Subtitle Workshop est un logiciel entièrement gratuit dont l’objectif exclusif est de réaliser des sous-titres de vidéos. Assez facile à prendre en main, il supporte très bien les formats les plus répandus. En réalité, Subtitle Workshop prend en compte plus d’une cinquantaine de formats distincts.

Le logiciel permet de créer des fichiers avec l’extension.srt ou d’autres encore. C’est l’un des programmes de sous-titrage les plus complets et les plus précis. Les synchronisations sont parfaites et on ne constate pas de décalages lorsqu’on s’y prend bien. Il permet également de traduire les textes dans les langues usuelles. Par ailleurs, il s’agit aussi d’une application très utile pour les personnes sourdes ou qui ont des difficultés pour entendre.

Le calage des sous-titres avec Subtitle Workshop

Après avoir téléchargé et installé le logiciel Subtitle Workshops, il faut l’ouvrir. Sur l’interface graphique qui s’affiche se trouvent tous les modules dont vous aurez besoin pour le sous-titrage.

Cliquer alors sur « Fichier » sur la barre de menu en haut. Dans le sous-menu qui s’affiche, vous devez cliquer sur « Charger un sous-titre ». Il vous suffira de choisir les sous-titres à caler, s’ils existent déjà. Le raccourci clavier pour arriver à ce niveau est « Ctrl+O ». Si par contre, vous n’avez pas encore fait de correspondance entre les sous-titres et la vidéo que vous voulez sous-titrer, il faudra aller dans « Film » puis cliquer sur « Ouvrir » (Ctrl+P). À ce niveau, choisissez un premier point de calage. Pour ce faire, cliquez sur une phrase au tout début des sous-titres. Référencez cette première partie du sous-titre en cliquant sur 1.

Vous pouvez aussi utiliser la combinaison clavier « Ctrl+1 ». Faites de même pour chaque point de calage jusqu’à obtenir une bonne synchronisation entre le fichier et le film (Ctrl+2, Ctrl+3, Ctrl+4, etc.) À chaque fois, une fenêtre apparaît sous forme de pop-up pour demander la confirmation du calage. Vous devez alors accepter en cliquant sur « oui ».

Pour finir, enregistrez les sous-titres bien synchronisés par ce procédé : Fichier + Enregistrer. Une fois que c’est fait, vérifiez si la vidéo et les sous-titres sont en concordance.

Optimiser la synchronisation

En principe, lorsque vous suivez les indications ci-dessus détaillées, vous devez réussir à bien sous-titrer votre vidéo. Notez cependant que quelques fois, malgré le fait d’avoir suivi cette procédure avec précision, la synchronisation n’est pas optimisée. Dans ces cas, il est parfois utile de choisir d’autres points de calage de façon aléatoire dans le film. Pour ce faire, Sbtitle Workshop propose d’utiliser l’icône S. Il est aussi possible de faire la combinaison « Ctrl+Alt+P ». Vous obtiendrez le même résultat. Une petite fenêtre apparaît. Il suffira de cliquer sur « Ajuster ».

Si vous n’avez pas encore installé le logiciel sur votre ordinateur, voici le lien pour le télécharger : http://www.uruworks.net/download.html.

Article similaire