Le 28 avril 2015, naissait Agar.io. Son concepteur, Matheus Valadares, fait alors en sorte que la licence du jeu soit gratuite. Moins de 3 mois après, la version mobile de ce jeu flash était déjà sur pied. Agar.io a fasciné des milliers de gens dans le monde. Pourquoi cet intéressement, pourquoi Agar.io a-t-il autant cartonné ? Lisons !

Qu'est-ce réellement Agar.io ?

Agar.io est considéré comme un jeu vidéo free-to-play et multijoueur. Autrement dit, son utilisation en ligne est gratuite, et le jeu fait participer simultanément un grand nombre de joueurs. Le jeu combine à la fois les genres "stratégie" et "action". La formation du nom donné à ce jeu devenu très célèbre grâce au bouche-à-oreille, provient de l'agar-agar. L'agar-agar est un produit gélifiant, découvert en 1658 par un Japonais du nom de Minora Tarazaemon. Très utile en microbiologie, l'agar-agar est également utilisé en cuisine. Justement, le jeu Agar.io incite ses joueurs à nourrir une cellule qui a pris la forme d'un cercle coloré. Il lui fait absorber des cellules plus petites, et fait en sorte qu'elle ne soit pas absorbée par les plus grosses.

Le type de contrôle et le système de jeu de Agar.io

Il n'est pas nécessaire de disposer de connaissances extraordinaires avant de pouvoir jouer à Agar.io. Les contrôles sont très simples. Pour déplacer la cellule et la nourrir, il suffit par exemple de juste déplacer sa souris. Pour diviser la cellule et la mettre en deux parties égales, le joueur doit maintenir une pression sur la barre d'espace. Une moitié de la cellule est alors projetée dans une direction, uniquement indiquée par le curseur de la souris. Le jeu permet que la cellule soit divisée en 16, pas au-delà. Le joueur a par ailleurs la possibilité d'éjecter des masses cellulaires. La touche W l'aide alors à atteindre cet objectif.

Quant au système de jeu de Agar.io, il repose sur 4 modes :

  • le FFA : le mode classique ;
  • le mode "Teams" : le mode par couleur de la cellule ;
  • le mode "Experimental" : le mode de test des différentes fonctionnalités ;
  • le mode "Party" : c'est le mode où vous pouvez jouer avec d'autres joueurs que vous connaissez.

On peut évoquer un cinquième mode tout à fait particulier, le mode "Battle Royal". Dans ce mode, vous êtes seul à vous défendre en tant que cellule, contre 50 autres cellules.

Par ailleurs, c'est sur une carte fermée et quadrillée de forme carrée que se déroule Agar.io. Les cellules contrôlées s'y trouvent, de même que de petites pastilles : ce sont ces dernières qui permettent aux cellules de grossir. Il y a aussi des virus de couleur verte qui permettent aux petites cellules de se cacher, afin de ne pas se faire manger par les plus grosses.

D'où est venu le succès d'Agar.io ?

Aujourd'hui, Agar.io semble ne plus fonctionner ; mais le jeu a connu un succès fou après sa création. Ce succès est rattaché à plusieurs facteurs :

  1. la gratuité de la licence : les jeux les plus intéressants, les mieux connus et les plus téléchargés sont gratuits. Le concepteur d'Agar.io n'a certes pas pensé que les internautes apprécieraient autant son jeu. Il est toutefois presque certain qu'Agar.io n'aurait pas autant cartonné s'il était payant ;
  2. la disponibilité de la version mobile : nombre de personnes n'ont plus vraiment le temps de jouer sur ordinateur. Entre deux pauses au bureau ou avant une petite sieste, inviter ses amis à jouer sur Agar.io via son téléphone est presque un réflexe ;
  3. la simplicité des contrôles : il n'y a pas à dire. Même un enfant de la maternelle peut jouer à Agar.io sur l'ordinateur de la maison. Les contrôles n'ont pas besoin d'être mémorisés, on s'y retrouve tout seul. C'est aussi certainement l'un des facteurs qui ont contribué à l'expansion rapide de ce jeu après des internautes ;
  4. le caractère multijoueur du jeu : bien évidemment, jouer seul sur Agar.io n'est pas possible. Encore que ce ne serait pas très intéressant. Tout le monde a apprécié cette possibilité d'être en face d'adversaires, de les battre avec une simple boule de couleur, et d'emmagasiner des points. Le jeu est presque addictif ;
  5. la facilité d'invitation : ceux qui connaissent Agar.io n'ont aucun mal à faire appel à ceux qui ne l'ont pas encore découvert. Partager le lien est très facile. On peut se servir de Facebook ou même d'un simple petit SMS que le destinataire peut ouvrir dans son navigateur ;
  6. la rapidité et l'efficacité du jeu : les cellules bougent au même moment où vous les faites bouger. Plus vous êtes rapide, plus elles le sont également. On dirait même qu'elles arrivent à deviner la direction que vous comptez leur donner !
Article similaire