Pénurie mondiale des puces électronique : quelles conséquences?



Partout dans le monde, la pénurie de puces électroniques cause des problèmes majeurs. Les industries et les gouvernements en sont profondément affectés. Comment expliquer ce phénomène alarmant ? De quelle manière résoudre cette pénurie et quand prendra-t-elle fin ?

Quelle est la cause de la pénurie mondiale de puces ?

À cause de la pandémie de Covid-19 et de l'augmentation de la demande d'électronique, nous assistons à une pénurie mondiale de puces. Comme le télétravail et l’école à distance sont devenus la nouvelle norme, la demande a sensiblement augmenté. Les consommateurs et les entreprises ont commencé à acquérir de nouveaux ordinateurs portables pour répondre à ces nouvelles exigences du quotidien. Alors que les ventes mondiales de semi-conducteurs ont diminué entre 2018 et 2019, elles ont augmenté de 6,5 % en 2020.

Cette croissance remarquable s'est encore poursuivie en 2021. Par exemple, en mai 2021, elles étaient supérieures de 26 % à celles de la même période l'année dernière. Cela explique donc que les fabricants aient du mal à suivre le rythme.

La pandémie a également exposé les points de pression dans la chaîne d'approvisionnement mondiale. Il faut mentionner que la fabrication est majoritairement assurée par deux sociétés : TSMC en Taïwan et Samsung en Corée du Sud. Ces deux géants dominent la production des puces de pointe utilisées dans les appareils mobiles ou pour les applications militaires. D’autres facteurs ont contribué à la pénurie. Nous mentionnerons la sécheresse à Taïwan, la pire depuis 50 ans. Cette dernière a empêché TSMC et d'autres fabricants de se procurer des quantités suffisantes d'eau, élément crucial dans la fabrication de puces.

Quels secteurs sont touchés par la pénurie mondiale de puces ?

La pénurie a affecté divers secteurs d'activité. Ce fut notamment la cause du retard des expéditions de la nouvelle console de jeux PS5 de Sony. Elle a aussi limité l'approvisionnement en téléviseurs et écrans OLED. De même, l'industrie automobile a été particulièrement touchée. En effet, en raison d'un manque de composants, les lignes de production étaient fermées pendant plusieurs semaines. Cela a provoqué la mise en place des mesures drastiques. Par exemple, Ford et General Motors ont décidé de la fermeture prolongée de plusieurs usines en Amérique du Nord. Jaguar Land Rover a réduit de 50 % ses prévisions de ventes pour l'année 2021. Les pertes sont estimées à plus de 47 milliards de dollars et continuent d'augmenter.

Quand la pénurie mondiale de puces prendra-t-elle fin ?

D'après les experts, ce problème devait être résolu au moins de juin. Cependant, les données récentes semblent contredire cette hypothèse. Les investissements actuels dans l'augmentation de la capacité de production n'auront pas d'impact avant un certain temps. Il faut donc prévoir une période de développement et de démarrage d’au moins un an. La pénurie mondiale de puces pourrait donc durer jusqu'à l'année prochaine et même jusqu'en 2023.

Le dernier trimestre de 2021 pourrait s'avérer un indicateur clé de la durée de cette crise. Les analystes définissent le 4e trimestre de l’année comme une période durant laquelle la demande ralentit. Cette opportunité aidera les fournisseurs à rattraper leurs retards sur les commandes en cours. Néanmoins, il ne faut pas compter sur ce ralentissement pour rééquilibrer l'offre et la demande. En effet, si la demande continue d'être aussi élevée, les pénuries pourraient facilement persister jusqu'au premier semestre 2023.

Prévoir une autre pénurie mondiale de puces

Même après la fin de la pénurie mondiale actuelle, il est probable que davantage de problèmes d'approvisionnement surviennent à l'avenir. Ceci est lié au fait que la demande d'électronique continue de croître. Le débit de production de puces électroniques actuel semble suffisant pour les prochaines années. Toutefois, dans une période de 5 années, les experts estiment que la production sera sans doute maximisée. Il faut s’attendre à voir augmenter la demande pour les produits de haute technologie comme les maisons intelligentes et les véhicules électriques.