"Mourir peut attendre" le dernier James Bond pour Daniel Craig



La sortie du 25e volet des aventures de James Bond « Mourir peut attendre », ayant été repoussé plusieurs fois à cause de la pandémie, a enfin vu le jour ! Ce film, réalisé par Cary Fukunaga, est d’une durée de 2 heures et 43 minutes. Ce qui en fait le plus long volet des aventures de l’espion britannique. Il se présente comme une suite des événements commencés dans Spectre, il y a 6 ans. Après une avant-première mondiale qui a eu lieu à Londres le mardi 28 septembre, la sortie officielle du film dans les salles fera découvrir au public la fin de la période Graig.

Un casting de choix

Dans Mourir peut attendre, Daniel Graig glisse dans la peau de James Bond pour une ultime mission. Il dit ainsi adieu au rôle du personnage créé par l’écrivain Ian Flemming après 15 ans. Graig avait joué Bond pour la première fois en 2006 avec Casino Royale aux côtés d’une autre actrice française, Eva Green. Il a repris ce rôle en 2008 avec Quantum of Solace, Skyfall en 2012 et Spectre en 2015. Dans Mourir peut attendre, il présente un Bond différent qui va à la rencontre de son passé. En effet, l’espion a quitté les services secrets et est désormais à la retraite en Jamaique. C’est donc un Bond plus humain que les spectateurs vont découvrir.

De même, la nouvelle étoile française à Hollywood, Léa Seydoux reprend le rôle de la mystérieuse psychologue Madeleine Swann, déjà vue dans Spectre. Son personnage continue de vivre une histoire d'amour compliquée avec l'espion immortel et se bat contre les fantômes de son passé. Nous retrouvons également l’acteur d’origine égyptienne, Rami Malek, dans le rôle de Safin. Ce comédien, qui a reçu l'oscar du meilleur acteur pour le rôle de Freddie Mercury, jouera l'ennemi de Bond. Ce nouveau vilain utilise la technologie pour apporter chaos et destruction. Dans le film, Bond est obligé d’interrompre sa tranquillité pour venir en aide à son ami de la CIA. De retour, il est surpris par un nouveau 007 : Lashana Lynch. La dynamique du duo ne manque pas d’apporter une certaine comédie au film.

Qui sera le prochain 007 ?

En attendant l’annonce officielle de la relève qui devra interpréter James Bond jusqu’en 2030, les théories se multiplient. En effet, maintenant que Daniel Graig a officiellement dit adieu au personnage de Bond, la question de son successeur revient sur le devant de la scène. Même si l’identité de celui qui devra jouer le plus célèbre des espions n’a pas encore été révélée, quelques candidats sont favoris.

Nous citons, notamment, la grande révélation de la série Netflix Bridgerton. Le nom de Regé-Jean Page a été énoncé à maintes reprises comme l’un des choix possibles pour ce rôle mythique. Aussi, Henry Golding, qui a fait chavirer les cœurs dans Crazy Rich Asians, Sam Heughan, la star d’Outlander ou encore Tom Hardy et le charismatique Idris Elba ont toutes les chances de porter le code 007. Il faut noter que la candidature de Idris Elba, vu récemment dans le second volet de Suicide Squad est vivement soutenue par un ex-Bond : Pierce Brosnan.

Toutefois, le public pourrait être surpris par une 007 au féminin. Dans le film, Nomi, l’agent interprété par l’actrice Lashana Lynch, a repris le nom de code 007 après la retraite de Bond. Ainsi, est-il possible qu’elle soit à la tête du prochain opus ? Cette révolution féministe dans la saga Bond n’a pas été accueillie positivement sur les réseaux sociaux. En effet, l’actrice a malheureusement été dénigrée pour avoir porté la matricule de 007 dans ce 25e film. Interrogé sur l’éventualité d’un Bond féminin, Daniel Graig a estimé qu’il fallait plutôt créer des rôles similaires pour une actrice féminine.