Lila Grace, la fille de Kate Moss défile malgré sa maladie



Lila Grace Moss-Hack, la fille de Kate Moss, continue à marcher sur les pas de sa mère sur les podiums. Cette jeune femme a fait sensation lors de la Fashion Week à Milan le dimanche 26 septembre. Telle mère telle fille ! Elle a, sans doute, de qui tenir.

La jeune femme de 19 ans a arpenté les podiums. Vêtue d'un maillot de bain échancré et d'une veste aux motifs baroques, elle a pu défiler lors de la Fashion Week de Milan à l'occasion du Show co-organisé par Versace et Fendi. Cet événement s'est déroulé à Milan, la belle ville italienne, et a réuni deux grandes marques emblématiques du luxe.

Malade, elle envoie un message fort sur le podium

Lila Moss souffre du diabète de type 1. De ce fait, elle a besoin de faire des injections en insuline (par aiguille ou pompe) pour réguler son taux de glycémie et le maintenir dans une fourchette saine. Ne voulant pas cacher sa maladie, la jeune mannequin décide de s'exposer fièrement avec sa pompe à insuline. En effet, le dispositif était fixé et clairement visible sur sa jambe nue. À travers ce geste, le top a voulu briser les tabous et ne pas se plier aux diktats du monde de la mode dont elle maîtrise les codes.

Ce geste assez fort n'est pas passé inaperçu. Il n'a pas laissé insensibles les malades du diabète et leurs familles. Ces derniers étaient enthousiasmés et ont commencé à commenter le cliché publié par la jeune mannequin sur son compte Instagram. Ses abonnés ont félicité son courage. « Plus on partage de choses autour du diabète de type 1, mieux c'est ! » a commenté une internaute. La maman d'un jeune diabétique s'est aussi exprimée en disant « Vous êtes vraiment inspirante, merci de montrer au monde entier que vous pouvez tout faire, même si vous avez du diabète de type 1 ».

Lila Grace a, ainsi, prouvé que sa maladie n'a pas freiné son ascension et qu'il lui était possible de s'en affranchir. Cette femme a décidément tout d'une grande.

Elle ne voulait pas arpenter les catwalks…

Fille de la brindille Kate Moss, Lila Grace n'a pas voulu arpenter les podiums. Pourtant, cette jeune femme maîtrise bien les codes de la mode. En 2015, elle a déclaré qu'elle n'avait ni l'intention ni l'ambition de mener une carrière de mannequin comme celle de sa maman. Le destin s'en est un peu mêlé et la jeune femme est devenue l'égérie d'une grande marque de produits cosmétiques en 2016. Une telle expérience lui a permis de prendre goût au monde de la mode. En 2017, Lila Grace a accompagné sa mère pour la première fois à la Fashion Week à Londres. Quelques mois plus tard, elle a commencé à défiler un peu partout dans le globe et à tracer son propre chemin. De nos jours, elle fait partie de la nouvelle génération des mannequins les plus sollicitées par les plus grandes marques.

Telle mère, telle fille

Lila Grace n'est pas la seule à être  » le portrait de sa mère ». Nombreuses sont les jeunes femmes qui ont les gènes du podium. Elles ont choisi, à leur tour, les défilés, les lumières et la célébrité. Les exemples sont assez variés : Kaia Gerber et Cindy Crawford, Vanessa Paradis et Lily-Rose Depp, Yolanda Hadid et Bella Hadid… Ces mannequins ne cessent de transmettre l'allure de génération en génération. En effet, arpenter les podiums semble être naturel pour leur progéniture. Les filles de mannequins, grandissant dans le monde de la mode, s'intègrent facilement dans le domaine. À titre d'exemple, Lily-Rose Depp essayait déjà les chaussures Chanel de sa mère Vanessa Paradis depuis qu'elle était en couche-culotte.