Grâce aux progrès scientifiques et à l’ingénierie humaine, de nombreux outils pouvant simplifier la vie ont vu le jour. Ainsi pour permettre aux personnes handicapées ou aux personnes à mobilité réduite de marcher de façon autonome, et sans béquille, des exosquelettes ont été fabriqués et mis sur le marché. Cette invention constitue d’une part, une bonne nouvelle pour certains mais suscite d’autre part, quelques interrogations chez d’autres. Les exosquelettes vont-ils pouvoir aider les personnes à mobilité réduite ? À travers la lecture de cet article, découvrez la réponse à cette question.

Exosquelette : de quoi s’agit-il ?

Encore appelé cuticule ou squelette externe, l’exosquelette comme son nom l’indique, est un squelette extérieur qui supporte et protège un animal. Communément, l’exosquelette est appelé par la plupart des gens « carapace ». On le retrouve très souvent chez les insectes, les crustacés et les mollusques. Ce dispositif dont bénéficient certaines espèces animales pour se protéger des dangers extérieurs a permis aux scientifiques de mettre au point des exosquelettes biomécaniques ou motorisés dans le but de satisfaire des besoins médicaux, militaires et industriels.

En se penchant un peu plus sur le thème de l’article, l’exosquelette est un appareil externe à notre structure squelettique et dont l’objectif principal est d’aider les personnes à mobilités réduites, ou encore les personnes paraplégiques à effectuer des mouvements quotidiens et à se passer de leur fauteuil roulant. Ce sont donc des muscles artificiels, qui fonctionnent par le biais des moteurs qui amplifie et coordonne tous les mouvements de l’utilisateur. Elle a pour principal objectif de reproduire les mouvements de la marche.

L’exosquelette comme aide à la mobilité

Dispositif médical assistant des personnes touchées par des problèmes de mobilités, l’exosquelette détecte la position de leur corps et de leur mouvement, puis interprète leur intention de mobilités et les aide à les réaliser. Dans le domaine de la réadaptation, il peut également être utilisé dans le but d’atteindre les mêmes objectifs. Premier dispositif compensant la perte de mobilité, chez les personnes âgées, ceux souffrant d’un handicap ou les accidentés, il existe plusieurs modèles d’exosquelettes qui sont utiles pour toute personne ne bénéficiant pas d’une bonne mobilité.

L’utilisation de l’exosquelette est très simple qu’un fauteuil roulant. Il est en effet capable de se stabiliser et de permettre aux personnes à mobilité réduite de marcher et de faire quelques gestes qui ne leur pas sont permis sans béquilles, sans fauteuils roulants. Il n’est cependant pas à la portée de tous car il faudra tenir compte de certains critères comme l’âge, le taille, le poids… Cependant c’est un outil très pratique pour permettre une bonne mobilité qui deviendra active chez les personnes à mobilité réduite.

Quel est l’impact de l’utilisation des exosquelettes sur les personnes à mobilité réduite ?

L’utilisation de l’exosquelette a un très grand impact sur les personnes à mobilité réduite. En effet, il permet à ces personnes de marcher à nouveau surtout s’il s’agit de personnes paraplégiques, notamment grâce à un dispositif sophistiqué leur permettant de franchir des obstacles comme des seuils ou des trottoirs, mais aussi de monter dans un bus de gérer des transitions. Tout simplement faire des gestes quotidiens. Bien au-delà de la simple marche, l’exosquelette favorise l’autonomie et l’intégration sociale des personnes ne disposant pas d’une motricité active ou souffrant de handicap.

Les personnes à mobilité réduite bénéficient donc des progrès de la science, mais également et surtout des performances de la robotique. Ces performances améliorent considérablement les gestes de ces personnes et leur poussent à délaisser certaines méthodes qui leur permettaient d’être toujours réactives. L’utilisation des exosquelettes, constitue pour des personnes à mobilité réduite un procédé important qui permet de suppléer leurs corps à travers le développement de la force venant des jambes mais aussi avec d’autres parties du corps pouvant utiliser l’exosquelette.

En terme clair, l’utilisation des exosquelettes a un impact bien défini sur les personnes à mobilité réduite. Afin de permettre à ces personnes de s’assurer une intégration sociale complète et de préserver leur dignité, l’exosquelette représente l’outil adéquat et idéal pour y parvenir. Ainsi, ce dispositif dédommage énormément les personnes à mobilité réduite car les impacts physiques et surtout psychologiques d’une mobilité réduite sont très sérieux. Ce sentiment qui pousse à croire qu’on est impuissant, faible et parfois inférieur aux autres cède sa place à un outil sécuritaire qui améliore grandement la qualité de vie.

Aujourd’hui, de plus en plus déployés et testés dans de nombreux secteurs d’activité, tels que l’industrie, la logistique, le transport, ou encore dans de grands domaines comme la médecine ou dans l’armée, les exosquelettes ont un très grand impact dans le monde. Médicalement parlant, l’utilisation des exosquelettes aide les personnes à mobilité réduite, dans la mesure où ces personnes sont dotées et portées par un système de robotisation conçu pour augmenter leur chance d’effectuer plusieurs gestes et ainsi réduire leur mobilité.

Article similaire