Il a suffi d’un siècle, pour que le concept de village planétaire prenne tout son sens. En effet, le XXe siècle a été l’aboutissement d’un long processus d’évolution de la technologie laquelle, s’est discrètement façonnée au cours des siècles précédents. Une véritable révolution de la technologie s’est donc emparée du monde en l’espace de 60 ans. Qu’est-ce que la révolution numérique, Quelle est sa genèse et comment elle s’est installée dans le temps ? Vous comprendrez tout dans cet article.

Qu’est-ce que la révolution numérique ?

Par l’expression « révolution numérique », on entend une introduction progressive mais massive de la technologie numérique dans l’ensemble des secteurs de la vie, que ce soit :

  • Au niveau social
  • Au niveau économique
  • Au niveau individuel
  • Au niveau des équipements domestiques etc..

Cette révolution désigne le profond bouleversement que l’avènement des technologies numériques a occasionné dans les sociétés. L’ancrage de l’informatique et d’Internet dans les habitudes est une parfaite illustration de la portée de cette révolution. Cette dernière ne cesse de se développer depuis la fin du XXe siècle. Au fil des siècles, cette mutation s’est traduite par une possible mise en réseau de l’ensemble des individus de la planète via de nouvelles formes de communication. Ces dernières comprennent : le courriel, les réseaux sociaux, la messagerie instantanée, les sites web ou encore les blogs. Cette révolution numérique s’est accompagnée d’une sorte de démocratisation de la circulation des idées. Composante plus récente, l’Intelligence artificielle est une des retombées de la révolution numérique.

La genèse de la révolution numérique

Deux évènements majeurs ont animé le XVIIe siècle sur le plan de la technologie. Il s’agit d’abords de l’invention de la Pascaline et de l’institutionnalisation de l’esprit des télécommunications. En effet, Blaise Pascal a mis au point la première machine à calculer. Le fonctionnement de celle-ci a permis de traiter un algorithme qui est le principe fondamental de l’informatique. En plus, en 1603, le roi de France Henry IV a instruit la création d’un corps de courriers (estafettes) dont le rôle était de transporter les correspondances administratives et privées. Ceci a sonné la naissance officielle de la « poste ». Neuf années plus tard, on a assisté à la mise en place d’un service de diligences qui transportait du courrier, des paquets et de voyageurs.

Dans la première moitié du XVIIIe siècle, des inventions ont émergé. Ces dernières annonçaient déjà ce qui va suivre. Il s’agit de l’informatique qui a vu le jour en 1728 et dont le but premier était d’automatiser le fonctionnement des métiers à tisser. S’en est suivie en 1876 l’invention du téléphone et de la naissance des premiers écrans de télévision à la fin du XIXe siècle.

Les années 1930 et 1940, un tournant décisif. La création de la première entreprise développant et commercialisant des équipements mécanographiques, représente un tournant important. En effet, cette technique qui consistait en l’utilisation le principe de cartes perforées. Ce procédé a inspiré Zonrad Zuse, un ingénieur allemand qui a réussi à mettre au point un calculateur électromécanique : le Z3.

Aux États-Unis, entre 1945 et 1948, trois avancées majeures ont été notées : Il s’agit de la création d’une machine à mémoriser mécanique, de la mise au point du tout premier ordinateur en 1946 et de l’invention du transistor en 1948.

L’accélération du processus

La révolution numérique s’est rapidement accélérée au fil des décennies. En 1956, le circuit intégré a été créé par Jack Kilby. C’est un composant capable de réaliser de nombreuses fonctions complexes sur un petit support en silicium. Ensuite, dans la même année, la société téléphonique Bell propose le « modem » qui est un périphérique servant à transmettre des données binaires sur une ligne téléphonique.

Le début des années 1990 marque la création d’internet tel que nous le connaissons de nos jours (World Wide Web). Auparavant en 1961, Leonard Kleinrock avait déjà mis en place une technologie servant à accélérer le transfert de données.

Par la suite, en 1992, le premier Smartphone voit le jour avant d'être commercialisé deux ans plus tard. Cet équipement peut être vu comme le symbole de la révolution numérique. En effet, cette technologie regroupe en un seul objet : ordinateur, poste de radio, téléphone, appareil photo, lecteur audio, lecteur vidéo etc.

S’en est suivi en 2000, le passage au haut débit. Dans ce cadre 368 ordinateurs sont connectés dans le monde.

La révolution numérique est donc un donc un long processus qui s’est étalé au fur des siècles. Cette révolution n’a toutefois pas fini de se déployer au vu de la place de plus en plus centrale qu’occupe la nouvelle technologie dans les habitudes et les modes de vie

Article similaire