S’étant proclamé « moteur de recherche BitTorrent le plus avancé », le service isoHunt original rattaché au domaine isoHunt.com était utilisé jusqu’à sa fermeture pour localiser et télécharger des fichiers torrent. N’existant plus aujourd’hui, c’est à travers des avatars comme isoHunt.to que le service isoHunt survit, bien que ce dernier ne soit pas une idée des fondateurs de l’original d’isoHunt.

Historique d’isoHunt

C’est en janvier 2003 que remonte la naissance du site internet isoHunt. Son fondateur, Gary Fung qui est d’origine canadienne s’était inspiré de l’extension. iso qui désignait les copies virtuelles de disque, pour former le nom isoHunt qui désignait son site internet.

L’histoire de isoHunt aura été jalonnée de plaintes contre le site internet, et ceci jusqu’à sa fermeture définitive en 2013. Ainsi, déjà le 23 février 2006, soit trois ans après son lancement le site faisait l’objet d’une plainte formulée par la Motion Picture Association of America (MPAA), pour violation de droit d’auteur. Ce qui rendit le site inaccessible à ses utilisateurs durant quelques jours pendant le mois de janvier 2007. Quelques jours plus tard, le site fit malgré tout son retour après une mise à jour de son matériel d’hébergement pour le plus grand bonheur de ses utilisateurs.

Voyant les plaintes contre lui s’accumuler, le site isoHunt opéra à partir du 5 avril 2010 de profonds changements dans son fonctionnement. Ainsi, les commentaires furent interdits sur le site et certains mots-clés bannis du site. Les utilisateurs américains du site ainsi que les utilisateurs sud-est canadiens se sont vus redirigés vers une version simplifiée du site : isoHunt Lite. C’était une façon pour les administrateurs du site de montrer patte blanche aux autorités américaines afin de voir les plaintes contre lui être retirées. Malgré ce changement plus ou moins radical, le site permettait toujours aux utilisateurs américains d’accéder anonymement au site par l’intermédiaire de proxy web. Plus encore, certains clients BitTorrent comme Vuze avaient toujours la possibilité de faire des recherches sur isoHunt et de faire des téléchargements directs de torrents.

En mai 2010, le site connut un nouveau coup dur. Et cette fois-ci, la plainte est venue du Canada, pays d’origine de son fondateur. La plainte canadienne était l’œuvre d’une coalition de 26 labels musicaux dont le but était la fermeture pure et simple du site ainsi que des dommages et intérêts pour les pertes à eux causées par l’activité d’isoHunt.

Et donc le 13 octobre 2013, croulant sous les plaintes, le site décida de cesser définitivement ses activités et de verser en guise de dédommagement une somme de 110 millions de dollars à la MPAA. La dernière action d’isoHunt à ce jour est le portail alternatif de ThePiratebay lancé le 12 décembre 2014, afin de sauvegarder des données et des recherches de ThePirateBay qui venait d’être aussi fermé.

À quoi pouvait servir isoHunt ?

Durant les années d’existence du site, ce dernier a longtemps été l’une des références en matière de torrents. Grâce au moteur de recherche intégré au site, il était possible de faire des recherches sur différents types de fichiers.

Ainsi vous aviez la possibilité de trouver sur le site des vidéos, des clips musicaux, des films, des séries, des tops shows américains, des jeux vidéo, des applications, des mangas, des logiciels, des bandes dessinées ou encore des livres. En gros, tout ce qui est numérique peut être trouvé sur le site.

Le site offrait la possibilité de faire la recherche des torrents issus du domaine public ainsi que celle des torrents issus de Creative Commons.

Un système de filtrage était également disponible. Il permettait de sélectionner les torrents ajoutés récemment sur le site. Il était également possible de trier les torrents suivant d’autres critères ou de voir les commentaires laissés par les autres utilisateurs sur les torrents.

Une fois que le torrent recherché est trouvé il suffit de cliquer sur le bouton télécharger pour lancer le téléchargement du fichier rattaché au torrent par l’intermédiaire d’un client torrent.

Y a-t-il aujourd’hui une alternative à isoHunt ?

Aujourd’hui, il existe un certain nombre de sites qui ont valablement pris la relève d’isoHunt. Nous pouvons citer par exemple LimeTorrents, Mininova ou encore TorrentHounds. Contrairement à isoHunt, ces derniers continuent de fonctionner correctement.

Il faut également souligner qu’après la disparition du site officiel isoHunt.com d’autres sites reprenant le nom du site ont essayé de sauver une partie de l’œuvre d’isoHunt. C’est le cas d’isoHunt.to et isoHunt.ee. Mais par contre faites attention à isoHunts.to qui est une fausse copie d’isoHunt.

IsoHunts.to est un site qui dans sa présentation partage beaucoup de similitudes avec le site original d’isoHunt. Surtout dans sa façon de catégoriser les fichiers. Sauf que contrairement à l’original, lorsque vous sélectionnez un torrent sur le site web, ce dernier vous redirige vers une autre page. Évitez au maximum d’utiliser isoHunts.to.

Article similaire