De tous les sites d’enchères disponibles en France, c’est Interencheres qui tient la vedette. Il dispose d’un réseau de maisons de ventes enviable. Ces habitations sont installées en région et c’est ce qui fait passer Interencheres pour le N° 1 des adresses de ventes aux enchères en France. Les informations présentées dans la suite de cet article vous permettront d’en savoir beaucoup plus sur le site.

L’histoire du site

Commissaire-priseur à Senlis et exerçant également à Chantilly, c’est Dominique Le Coënt de Beaulieu qui a créé le site Interencheres en 1998. L’initiative n’avait alors pour but que de faire travailler les commissaires-priseurs pour leur propre cause. Ces derniers travaillent alors en étroite collaboration avec les maisons de ventes sur le réseau. Ce site d’origine française est disponible dans cette même langue. Il s’inscrit dans la catégorie des agrégateurs d’enchères et son champ couvre toutes les spécialités.

Cependant, il importe de clarifier un détail. Contrairement à ce que beaucoup se plaisent à croire, Interencheres n’est pas une adresse de ventes. La plateforme est plutôt dédiée à la publication des objets à vendre. Par ce canal, les maisons de ventes peuvent alors faire connaître à leurs cibles, leurs produits et décider par suite, du type de ventes qui leur convient (live ou non). Œuvres et objets d’art authentifiés, voitures et autres objets courants (matériels professionnels et autres) sont généralement proposés à la vente sur cette page. Les lots qui s’ajoutent chaque mois au catalogue avoisinent 100 K.

Pour un meilleur service, le site Interencheres a intégré, une autre adresse web formant ainsi un véritable réseau. Il s’agit de Drouot, le seul site qui travaille pour les offreurs d’objets à la vente live du réseau. À la date d’aujourd’hui, la vision de cette adresse reste la même. C’est pour cela qu’on y retrouve des vacations variées parmi lesquelles on peut citer : celles des Dupont à Morlaix, celles de Montargis Enchères, celles de Besch Cannes Auction, et celles de l’Hôtel des ventes Giraudeau à Tours.

L’histoire retiendra également que les nouvelles réformes imposées par la loi Macron ne seront pas forcément à l’avantage du site Interencheres. La disposition exige une fusion des commissaires-priseurs judiciaires avec les huissiers de justice partir de 2022. L’évidence est donc certaine que la donne changera pour ce site que le dynamisme a placé à cette place d’envie.

Interencheres, un exemple de réussite

Les services proposés par le site Interencheres sont très plébiscités sur le marché des ventes aux enchères pour diverses raisons. Il offre un accès direct à toutes les offres depuis la France. Il faut rappeler que ces offres sont disponibles en quantité très significative. De plus, il est intégré sur Interencheres, un système d’alertes gratuites qui permet de se tenir au courant des nouveaux ajouts au catalogue.

D’un autre côté, il est également pris en compte sur la plateforme, un service de visualisation des enchères en direct. Lorsque celles-ci se passent en live en France, la retransmission est automatique avec une opportunité donnée de laisser des ordres en secret. D’ailleurs, il y a sur les réseaux sociaux, des pages dédiées à la cause du site Interencheres.

Pour la fixation des frais acheteurs, il est pris en compte, les frais du commissaire-priseur auxquels est ajouté le coût de la vente live (au besoin). Pour les frais vendeurs, il n’y a pas de mesures strictes applicables.

Des chiffres encourageants témoignent de l’importance que les Français accordent à la plateforme de vente dédiée aux enchères. Cela ne sera pas toujours à son avantage, puisque certains utilisateurs déplorent le défaut de vérification des enchères. La conséquence, c’est que les maisons de ventes se retrouvent parfois face aux enchères fantômes qui ne sont jamais réglées. Comme alternatives, les offreurs les plus avertis exigent le dépôt d’une garantie (via carte bancaire) avant tout enchérissement.

Il faut aussi dire que la liberté est donnée au commissaire-priseur de donner une suite ou non à un ordre d’achat qui lui est soumis. Il peut alors adjuger la vente en la faveur d’une personne selon que ça l’enchante. Cet état de choses cause des pertes financières pour la maison de vente et donne de la frustration à ceux qui enchérissent.

En dépit de toutes ces imperfections, la plateforme Interencheres s’impose comme leader si l’on doit s’en tenir aux chiffres. Elle compte plus de 250 études de commissaires-priseurs judiciaires et 265 maisons de ventes. Ces dernières sont d’origine française et sont volontairement adhérentes. Pour les visiteurs de la page, les statistiques révèlent qu’environ 1 million d’internautes s’y connectent par mois pour une première utilisation. De même, par l’entremise de ce site, il a été réalisé durant l’année 2016, un chiffre de ventes allant jusqu’à 1,35 milliard d’euros. Ce fut alors par la vente de 2 millions de lots proposés. Pour information, ce dernier chiffre représente le tiers des ventes aux enchères globales en France. Les ventes sur Drouot n’en font que le quart et celles sur Christie’s France n’en font que le sixième.

Article similaire