ViaBTC : ça vaut quoi ?



Les mining pools, que l’on appelle aussi “bassins de minage”, sont au cœur du système mondial de cryptomonnaies. C’est un espace en effervescence : des mineurs, ayant décidé d’unir la puissance de calcul de leurs ordinateurs respectifs, travaillent pour assembler des blocs de la Blockchain afin d’extraire des monnaies numériques.

Les mineurs ont aussi la possibilité de travailler dans un Cloud mining. C’est un système en ligne qui leur permet de miner dans des pools sans être obligés d’acheter du matériel. Et on sait combien un tel investissement coûte cher !

Il existe de nombreux mining pools dans le monde. ViaBTC figure parmi les plus connus. Créé en 2016 par Sarah Ouyang, il constitue, aujourd’hui, l’un des bassins les plus célèbres dans la région. On vous propose, dans cet article, l’essentiel à savoir sur le ViaBTC pool.

L’histoire de ViaBTC pool

C’est en mai 2016 que tout a commencé. Lancé par Sarah Ouyang, il a, tout d’abord, intégré d’autres mining pool pour extraire des ETH, des Dashcoins, des Zcash et des LTC. Il y avait, aussi, du Bitcoin Cash Bch.

En fait, ViaBTC a été le tout premier pool dans le monde à avoir permis d’extraire une telle cryptomonnaie. À titre d’information, les Bitcoins Cash Bch proviennent du Bitcoin que l’on connaît tous. Le terme “Bch” signifie qu’il est possible de réaliser un plus grand nombre de transactions par bloc dans la Blockchain. De plus, leurs coûts sont plutôt bas si on les compare à ceux du Bitcoin conventionnel.

Les principales caractéristiques du ViaBTC pool

Le mining pool ViaBTC possède plusieurs caractéristiques intéressantes. Tout d’abord, il prend en charge 14 cryptomonnaies. Les mineurs peuvent, notamment, y extraire du Bitcoin Cash Bch, du Bitcoin, du Bitcoin SV, de l’Ethereum – ainsi que sa version classique -, ou encore des Moneros.

ViaBTC pool : six langues et des services utiles

Ensuite, il faut souligner que le bassin est accessible en six langues, à savoir le coréen, le japonais, l’anglais, le russe, l’espagnol et le chinois. À travers le mining pool, les mineurs peuvent profiter de quatre principaux services :

  • Un portefeuille
  • Un explorateur de blocs
  • Une plateforme de Cloud mining
  • Le mining pool à proprement parler.

D’un autre côté, les mineurs ont la possibilité de profiter des services des partenaires de ViaBTC. Il s’agit de CoinEx Exchange, de CoinEx public chain ecosystem et de OneSwap. Pour y accéder, il suffit de se rendre sur le site officiel du mining pool.

Une interface intuitive et des informations utiles

Une fois connecté sur la page d’accueil du mining pool, le mineur découvrira aussitôt la liste des cryptomonnaies disponibles et qu’il est possible d’extraire. Le portail comprend également un ensemble de statistiques. Ces dernières sont d’une grande aide pour les utilisateurs car elles les orientent vers les monnaies les plus profitables qu’il faut miner.

La plateforme présente d’autres informations utiles, à l’instar du bénéfice quotidien, du taux de change de la monnaie numérique par rapport au dollar, du hashrate du pool – une donnée essentielle sur la puissance de calcul – et du hashrate du réseau. Le portail affiche également la difficulté de l’extraction d’une cryptomonnaie donnée, ainsi que le nombre de mineurs actifs.

ViaBTC et ses fonctionnalités utiles

D’autre part, le mining pool offre un bon nombre de fonctionnalités qui peuvent être d’une grande utilité pour les mineurs. À titre d’exemple, grâce à un calculateur de rentabilité, il est possible d’établir une estimation du profit. Pour ce faire, il suffit d’indiquer la devise, les coûts en termes d’énergie, la cryptomonnaie, la difficulté du minage, les éventuels frais et les appareils de minage qui vont être utilisés.

Smart Mining est une autre fonctionnalité très pratique proposée dans ViaBTC pool. Elle comporte deux options : “l’exploitation minière intelligente” et le “commutateur en un clic”.

Le commutateur en un clic

Le commutateur en un clic a été conçu pour faciliter l’extraction de l’Ethereum et du Bitcoin. Le processus de configuration nécessaire pour passer d’une cryptomonnaie à une autre ne prendra pas beaucoup de temps.

L’exploitation minière intelligente

Pour sa part, l’exploitation minière intelligente permet de passer automatiquement au coin à extraire le plus rentable dans le mining pool. Le choix automatique est fait sur la base des critères fixés par le mineur.

De plus, les données actualisées du marché sont prises en compte par l’algorithme. Celui-ci prend également en considération le hashrate du mineur. Le but est d’optimiser les profits.

ViaBTC, est-il sécurisé ?

ViaBTC figure parmi les mining pools les plus sécurisés. En effet, il a mis en place un système d’authentification à deux facteurs (2FA). C’est une mesure de sécurité supplémentaire qui s’ajoute au mot de passe.

D’autre part, si une connexion est établie à partir d’un ordinateur tiers, une notification de sécurité est envoyée au mineur. Grâce à cette mesure de sécurité, celui-ci va alors connaître l’appareil qui a tenté de trafiquer le compte. Dans ce même ordre d’idées, il est possible de suivre toutes les activités du compte via le site Internet de ViaBTC.

Si, malgré tout, une action suspecte est menée, le mineur a la possibilité de fermer toutes les sessions. Une fois chose faite, il devra changer de mot de passe. Enfin, notons que les cas d’arnaques constatés sur ViaBTC sont quasiment inexistants. Toutefois, plusieurs mineurs déplorent les coûts élevés de la plateforme.

Pour résumer, ViaBTC est un mining pool fiable et sécurisé. Néanmoins, pour le rejoindre, il faudra accepter de mettre la main dans la poche. De plus, l’identité des mineurs n’est pas totalement protégée dans le bassin minier des cryptomonnaies.