Qu’est-ce qu’un paper wallet ? Comment en créer un ?



Portefeuille numérique papier ? Papier et numérique ? Bitcoin et papier ? N’est-ce pas un peu antinomique ? À l’ère d’Internet et du tout numérique, ces portefeuilles ne sont-ils pas un peu « has been » ? Vous vous posez des questions ou avez déjà choisi de trader et de gérer votre crypto avec un paper wallet ? Fonctionnalités, sécurité, étapes pour en créer un… Voici tout ce qu’il faut savoir sur ces cold wallets un peu spéciaux.

Qu’est-ce qu’un paper wallet ?

Au risque de vous surprendre, un paper wallet est un portefeuille numérique à part entière, reconnu et utilisé dans le monde de la crypto 2021. Il permet de stocker la paire de clés indispensable à toute transaction crypto au même titre qu’un « online » ou un hard wallet. L’originalité de ce modèle est que vos clés publiques et privées sont imprimées sous forme de QR Codes sur un support physique (papier, plastique, carte de crédit…).

Vous n’allez pas imprimer des « billets bitcoins » que vous pourrez échanger contre de la monnaie fiduciaire, mais les informations se rapportant à vos clés de protection. La clé publique qui permet aux investisseurs de transférer de l'argent vers ce portefeuille, et la clé privée, qui donne accès aux dépenses de fonds.
Très populaires pendant les premières années du bitcoin, les portefeuilles papiers ont aujourd’hui leurs fans et leurs détracteurs. Ils se livrent bataille sur divers critères comme la sécurité ou la flexibilité.

Sécurité

Selon Forex Factory, le paper wallet est encore considéré comme étant l'un des moyens les plus sûrs pour stocker des bitcoins et autres cryptomonnaies. Au contraire d’un hot wallet connecté à Internet ou d’un hard wallet assez coûteux, le paper wallet a été imaginé en vue d’apporter une solution sécurisée peu onéreuse. Pari réussi puisque c’est le seul portefeuille physique gratuit et donc le moins cher des cold wallets !

Il faut tout de même savoir que techniquement, seules les clés sont stockées hors ligne. S’ils sont parmi les mieux protégés des cyberattaques et des logiciels malveillants, il faudra bien évidemment rester vigilant afin de ne pas perdre ou vous faire voler votre support. Enfin, cette solution à froid ne pourra être vraiment sécurisée que si toutes les précautions sont prises au moment de leur création et en marge de chaque transaction.

Flexibilité, côté pratique…

De par ses caractéristiques, le paper wallet est aujourd’hui considéré comme assez limité et peu flexible. Conçu à l’origine pour des transactions entrantes, il est moins pratique pour les retraits et peu adapté aux spéculations ou aux échanges instantanés.
Pour des raisons pratiques, il est recommandé de ne pas utiliser cette méthode de stockage si vous avez des fonds crypto importants. Par contre, pour les transactions classiques, un simple « balayage » de votre support papier vous permettra de faire des transferts vers un portefeuille logiciel.

Prérequis et indispensables

Afin qu’un portefeuille papier soit parfaitement opérationnel, son support physique devra être protégé et d’une qualité irréprochable. Un paper wallet endommagé ou illisible ne vous sera d’aucune utilité. Un QR Code estompé ou mal imprimé rendra les bitcoins inaccessibles même à son détenteur. Voici quelques conseils à garder à l’esprit avant de vous lancer dans sa création :

  • Support physique et périphérique de qualité : privilégiez la qualité laser. Évitez les jets d’encre qui rendraient compliqué le scan de vos clés. La qualité du papier ou du support d’impression est aussi importante afin de ne pas risquer de voir vos clés se bloquer.

 

  • Imprimante off line : les imprimantes connectées à des réseaux sont susceptibles de véhiculer des informations et des logiciels malveillants pouvant être installés en vue de vous voler vos clés pendant le processus de génération.

 

  • Vigilance : un papier perdu, volé, déchiré ou sur lequel vous auriez renversé votre tasse de café, compromettra jusqu’à la récupération de vos avoirs.

Certains investisseurs pensent que les risques associés à la perte, à la mauvaise lecture ou à la dégradation du portefeuille papier l'emportent sur les avantages en matière de sécurité.

Les étapes pour créer un paper wallet

Il est désormais temps de passer à la pratique. Voici la procédure à suivre pour créer un portefeuille papier. Pour garantir un maximum de sécurité, nous vous conseillons de respecter scrupuleusement chaque étape.

Étape 1 – Choix d'un générateur

La création d’un portefeuille papier passe par un générateur, un logiciel libre spécialement développé pour générer les QR Codes aléatoires correspondants aux clés de cypto. Les générateurs de portefeuille papier sont accessibles sur le web. La vigilance reste de mise car ces logiciels étant open source, des pirates malveillants peuvent proposer des versions modifiées en vue de voler des clés.

Des sites comme BitAddress.org, Bitcoinpaperwallet.com ou encore WalletGenerator sont les plus populaires.

Étape 2 – Sécurisation de l'environnement avant la création

Si l’étape 1 doit bien évidemment se faire en ligne, il est conseillé de télécharger en local la page HTML de génération et de vous déconnecter d’Internet pour poursuivre la procédure. Certains générateurs proposent un lien direct vers un fichier zip contenant une copie de leur page. Pour BitAddress.org, l’URL se trouve en bas à gauche du bloc de génération de la clé.
Idéalement, la génération des clés doit se faire hors ligne et sur un ordinateur vierge de tout malware. Pour ce faire :

  • Vérifiez votre ordinateur en amont avec la dernière version d’un antivirus reconnu.
  • Scannez le fichier zip téléchargé avant de l’extraire en local.
  • Configurez et reliez votre ordinateur directement à une imprimante hors ligne (USB…).
  • Videz la mémoire cache de votre navigateur et déconnectez-vous d’Internet.

Les utilisateurs les plus avancés pourront avoir recours à des méthodes encore plus radicales comme l’installation de Tails, un système d'exploitation portable qui protège contre la surveillance et la censure. Pour renforcer encore la sécurité informatique, il est aussi envisageable d’utiliser des solutions de type Blancco ou le protocole Glacier.

Étape 3 – Génération et impression du portefeuille

Vérifiez à nouveau que votre ordinateur est bien déconnecté d'Internet et :

  • Ouvrez le fichier.html fourni par votre générateur en utilisant de préférence un navigateur vérifié tel que Chrome ou Firefox. Pour plus de sécurité, pensez aussi à désactiver les extensions ou modules complémentaires.
  • Pour lancer la procédure de génération, déplacez votre souris ou tapez des caractères aléatoires dans la zone de texte prévue à cet effet. Le pourcentage de création de vos clés s’affiche en direct à l'écran. Ce n’est qu’à compter d’un niveau aléatoire de 100 % qu’un portefeuille unique sera alors automatiquement généré. Certains générateurs offrent aussi la possibilité d’ajouter une couche supplémentaire de sécurité en enregistrant une phrase secrète liée à chaque portefeuille (cryptage BIP38). Prenez soin de stocker votre phrase secrète séparément des clés de votre portefeuille sinon votre double sécurité n’aura aucune utilité ! Et ne l’oubliez pas sinon vous ne pourrez pas accéder à votre portefeuille.
  • Pour finaliser la génération, cliquez sur le bouton prévu à cet effet. Les QR Codes uniques correspondants à vos deux clés s’affichent alors à l’écran.
  • Imprimez vos clés sur votre périphérique hors ligne en suivant les consignes précisées précédemment (qualité du papier, type de l’imprimante…). Et comme mentionné aussi, gardez ce support désormais précieux en lieu sûr.

Étape 4 – Sécurisation post-impression

Ne négligez pas cette étape supplémentaire de « nettoyage » qui permet de protéger votre portefeuille papier des éventuels pirates. Pour ce faire, il est conseillé de :

  • Supprimer tous les fichiers téléchargés (.zip et fichiers décompressés) et de vider la corbeille.
  • Nettoyer à nouveau la mémoire cache de votre navigateur et de vider celle de votre imprimante.
  • Redémarrer votre ordinateur avant de vous reconnecter à Internet.

En matière de cryptos, on n’est jamais trop prudent…

Prêts à utiliser votre Paper wallet ?

À ce stade, votre portefeuille papier, est opérationnel. Il a la forme de deux QR Codes uniques et confidentiels prêts à être scannés. À vous les échanges de crypos avec des traders sur les marchés du monde entier. Si le concept n’est pas encore assez clair, n’hésitez pas à consulter des forums spécialisés comme celui de forexfactory. Et pour rester dans le papier… de bons livres en français, comme « Le Forex pour les débutants ambitieux : Un guide pour réussir en trading », sont proposés à la vente.

 

Si l’engouement pour le paper wallet n’est pas à son paroxysme, il reste malgré tout dans la course aux bitcoins. Cette technique facile à mettre en place permet de sécuriser ses avoirs à moindre coût. Curieux de tester ce type de portefeuille ? Vous avez une feuille de papier de qualité et une bonne imprimante locale ? Vous êtes prêts à acheter, vendre, échanger et spéculer sur des Bitcoin (BTC), des Ethereum (ETH) et d'autres cryptos-devises. C’est aussi le portefeuille idéal pour vous entraîner ou initier vos proches aux monnaies numériques. Vous pouvez même créer un portefeuille et ne rien y mettre !