ICO : C’est quoi ? Quelles sont les prochaines ? Quelles sont les meilleures ?



De nos jours, la technologie de la blockchain a révolutionné les codes classiques du financement et des échanges monétaires. C’est une nouvelle ère qui commence. Le Bitcoin, la blockchain ethereum et la cryptomonnaie sont des termes devenus fréquents sur internet.

Les ICO sont au cœur de cette nouvelle perception. Découvrons ensemble plus de détails sur cette « offre initiale de jetons » et sur son apport à l’économie mondiale.

ICO, Token et blockchain, un nouveau mode de financement

Une initial coin offering se traduit en français par la première émission de jetons. L’acronyme ICO désigne une méthode de participation à une levée de fonds.

Il s’agit d’un processus d’émission d’actifs numériques contre une cryptomonnaie. Les actifs numériques sont appelés des Tokens (jetons numériques).

Les initial coin offering s’opèrent via la technologie Blockchain. La première ICO date de juillet 2013. Elle a été organisée par le développeur américain J.R Willett.

Les avantages d’une ICO

L’ICO se présente comme une nouvelle perception du système classique de financement. Cette approche permet à l’entreprise d’accroître rapidement ses revenus potentiels.

La nouvelle méthode se démarque du financement classique en Bourse par la facilité et la rapidité de la procédure.

Sur un autre plan, les ICO permettent de récolter des fonds à l’international et sur un autre niveau d’éviter la dilution du capital de l’entreprise. En effet, les investisseurs externes ne peuvent pas acquérir des parts de l’entreprise contrairement à la démarche traditionnelle.

Comme nous l’avons mentionné au préalable, les ICO représentent un marché très ouvert. Plusieurs plateformes sur la toile acceptent les transactions via les jetons numériques ou les tokens. Ce qui génère une facilité d’échange incomparable aux démarches classiques. Un portefeuille virtuel validé vous permet d’accéder à toutes les ICO.

Quelles sont les meilleures ICO

Pour vous aider à dénicher les meilleures ICO sur le marché, notre sélection se basera sur les statistiques des événements les plus rentables.

Nous avons en tête de liste DomRaider, cette ICO qui date de 2017 détient 560 000 000 tokens. Ses gains sont estimés à 65,89 millions de dollars.

En deuxième position nous avons Dether, cette ICO a été créée en février 2018. Avec 100 000 000 tokens, elle génère des gains évalués à 13,26 millions de dollars.

La dernière ICO triomphante est Trias. Créée en mai 2019, elle détient 400 000 000 tokens d’une valeur estimée à 5,6 millions de dollars.

Quelles sont les prochaines ICO ?

La liste suivante vous procure une sélection des prochaines ICO à suivre, notamment en 2022.

  • Charged Particles (IONX)
  • Kaby Arena (KABY)
  • Gold Fever (NGL)
  • PandaSwap (PND)
  • Brokoli Network (BRKL)
  • Warena (RENA)
  • Moonriver (MOVR)
  • Antex (ANTEX)
  • Gods Unchained (GODS)
  • Moniwar (MOWA)

Comment créer une ICO

Pour se lancer dans l’aventure, il convient de suivre les étapes suivantes :

  • Créer un white paper : le livre blanc est un document d’information qui contient des informations sur votre projet. Cette étape est primordiale pour permettre la levée des fonds en crypto-monnaies.
  • Écrire un document d’ordre juridique : souvent rédigé par un avocat, ce deuxième document énumère les obligations et les droits de chaque partie de la transaction.
  • Rédiger un smart contract : toute la documentation précédente doit se traduire via un code baptisé le contrat intelligent. Le smart contract est une démarche qui utilise la technologie de la blockchain afin de rendre les documents infalsifiables. Une vérification finale clôtura cette étape avant la mise en ligne.
  • La mise en vente des Tokens elle est réalisable sur trois phases : la vente privée, la prévente et la vente publique. Les fonds obtenus seront convertis via les plateformes de la cryptomonnaie.
  • Faire la promotion de l’ICO : selon les experts le business de la crypto monnaie repose sur les liens communautaires. Faire la promotion de votre projet est une étape capitale.

Les ICO en France

Malgré les allègements fiscaux de 2019 concernent les cryptos actifs, la France ne figure pas parmi les acteurs majeurs mondiaux de levées de fonds par émissions.

À titre d’exemple, les ICO françaises représentaient uniquement 4 % du financement en actions en 2018. Cette donnée pourrait changer dans les années à venir avec le succès planétaire de la cryptomonnaie.

Le statut juridique des ICO

Les ICO sont encadrées actuellement par le visa optionnel créé par l’autorité des marchés financiers AMF pour superviser les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN). De ce fait, la loi Pacte de mai 2019 s’applique aussi sur les ICO. L’émetteur de Tokens doit être immatriculé en France ou avoir une forme morale établie selon la loi française. De plus, les initial coin offering doivent être souscrites par 150 personnes au minimum. Cependant, elles peuvent figurer sur la liste noire de l’AMF en cas de non-respect des normes avec le retrait du visa temporaire.

Les ICO deviennent aujourd’hui de grands événements suivis parmi les férus de la cryptomonnaie. Ce marché est attractif notamment pour les plus grands investisseurs dans le monde. Selon les experts, les initial coin offering représentent un business fructueux et très prometteur pour les années à venir.