Emin Gün Sirer : « Construire l’internet de la finance »



Emin Gün Sirer est un informaticien, un innovateur technologique et un professeur universitaire qui enseigne dans la prestigieuse Cornell University. Ses recherches avant-gardistes ont profondément rénové les systèmes peer-to-peer. C’est l’un des noms les plus populaires dans l’univers des cryptomonnaies.

Avant bitcoin

Sirer est l’un des plus célèbres noms de la finance mondiale. D’origine turque, il a poursuivi ses études universitaires aux États-Unis où il a obtenu un doctorat en informatique. Bien avant Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du système bitcoin, le professeur Sirer a publié son ouvrage intitulé Karma System. Il y évoque notamment le concept d’une monnaie décentralisée. Son projet a visionné une valeur monétaire qui serait utilisée pour payer le téléchargement en ligne et qui offrirait également des récompenses pour la mise en ligne de produits. Même si à l’époque il n’a pas su mettre en œuvre cette idée, sa vision futuriste de la finance mondiale se concrétisera quelques années plus tard avec le projet Avalanche.

Une nouvelle ère de la finance décentralisée

Le professeur Sirer a fondé Ava Labs en 2018. Il avait pour but d’étudier les problématiques liées à la sécurité et à la rapidité dans une structure blockchain. Par conséquent, le protocole Avalanche a signé le début d’une nouvelle ère pour la DeFi.

Il s’agit de la première plateforme décentralisée mise au point pour répondre aux exigences d’une finance à l’échelle mondiale. Elle offre une finalité de transaction presque instantanée. En effet, elle gère 4500 transactions par seconde. Ce chiffre est bien supérieur à celui réalisé par bitcoin ou Ethereum. Or, il est prévu que la mise à jour Ethereum 2.0 puisse réaliser 10 000 transactions par seconde.

La blockchain Avalanche peut créer des sous-réseaux appelés subnets. Ils ont pour but de dépasser les limites des protocoles blockchains déjà existants. Avalanche se distingue par une meilleure robustesse, une faible latence et plus de légèreté. C’est aussi une structure plus écologique, comparée aux énormes quantités d’énergie nécessaires au minage du bitcoin. Il faut également noter que les coûts sont beaucoup moins élevés.

Selon Emin Gün Sirer, les structures existantes ne sont pas assez performantes pour gérer les actifs financiers à une échelle mondiale.

Avec des projets ambitieux en cours de réalisation, l’équipe de Ava Labs est en train de présenter des solutions révolutionnaires à plusieurs technologies monétaires obsolètes.

Le créateur d’AVAX vise à construire l’internet de la finance. Il prévoit de « redéfinir la manière dont les gens utilisent les applications financières en numérisant tous les actifs financiers mondiaux ».