Cardano : historique, cours, graphique



Dans le vaste océan des cryptomonnaies, on ne peut passer à côté de la Cardano (ADA). Malgré son cours plus ou moins faible – 2,033 dollars l’unité à la date du 15 novembre 2021 -, la crypto demeure intéressante à bien des égards. C’est un projet ambitieux qui a été lancé en 2017.

Qu’est-ce que la Cardano ? Comment a-t-elle évolué au fil du temps ? Quels sont les facteurs qui influencent son cours ? Que réserve l’avenir à cette crypto ? Examinons, ensemble, ces questions.

Cardano : qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionne la cryptomonnaie ?

Comme nous l’avons souligné, le lancement officiel de l’ADA a eu lieu en 2017. En fait, le projet a démarré bien avant. C’était en 2015 que la plateforme a été mise en marche et c’est Charles Hoskinson qui est à l’origine de la crypto. Pour rappel, celui-ci est le co-fondateur de l'Ethereum. C’est une autre cryptomonnaie d’envergure, tout comme le Bitcoin ou Solana, qui fonctionne sur la même base, à savoir la blockchain.

Hoskinson n’était pas seul. Avec lui, il y avait d’autres ingénieurs et d’autres profils tout aussi brillants. Cette diversité a permis de mettre en place une cryptomonnaie nouvelle. Les concepteurs ont eu recours à une approche scientifique. Dans cette optique, ils ont fait appel aux meilleurs spécialistes et analystes financiers. L’objectif était de mettre en place une monnaie numérique rationnelle.

Au total, trois composantes forment l’éco-système de la Cardano :

  • Cardano Foundation : un organe chargé des questions juridiques et de la régulation des token Cardano;
  • Emurgo : c’est le partenaire commercial d’ADA. Son rôle consiste à faire la promotion de la Blockchain de Cardano;
  • Input Output Kong IOHK : c’est la société qui a rendu possible le lancement du projet de la cryptomonnaie. Son rôle consiste à mener des recherches poussées sur la cryptomonnaie et sur la cryptographie. L’objectif est de définir les meilleurs outils qui permettront d’améliorer l’efficacité de la monnaie virtuelle.

Crypto : le fonctionnement de Cardano

Sur certains plans, la cryptomonnaie de Charles Hoskinson est différente des autres (Dogecoin – symbolisé par le fameux Shiba Inu -, Solana, ou encore le Bitcoin Cash). Cette différence s’exprime, notamment, au niveau des chaînes de blocs déployées dans le réseau.

En effet, la blockchain d’ADA comprend deux couches : l’une qui concerne le règlement des transactions et l’autre qui porte sur les calculs. C’est un système judicieux qui a permis de déployer des mises à jour efficaces du protocole Cardano. Dans le jargon des cryptomonnaies, on parle des softs forks.

Concrètement, la couche des règlements permet aux utilisateurs et aux investisseurs d’envoyer ou de recevoir des transactions en Cardano. Pour sa part, la partie des calculs se focalise sur l’exécution des smarts contrats – ou contrats intelligents -.

Une crypto souple et un algorithme distingué

D’autre part, à travers la seconde couche – les calculs -, les concepteurs veulent se distinguer des autres concurrents en proposant une cryptomonnaie qui s’adapte à la législation d’un pays donné.

Plus encore : la monnaie numérique se distingue par son algorithme Ouroboros. Concrètement, celui-ci permet d’accélérer la validation des transactions dans le réseau. Le débit des transactions par seconde va, par conséquent, augmenter à son tour. C’est un point très intéressant et avantageux pour les investisseurs.

Cardano “tacle” le Bitcoin et l'Ethereum !

La Cardano, comme nous l’avons souligné, est née d’une idée grandiose et innovatrice. Depuis le début du projet, Charles Hoskinson voyait très grand pour la cryptomonnaie. Son objectif consistait principalement à remédier à deux principales problématiques rencontrées par les deux principales e-monnaie : Bitcoin et Ethereum.

La première crypto se caractérise par la lenteur du traitement des transactions. D’ailleurs, c’est l’une des raisons pour lesquelles le Bitcoin Cash a été créé. Pour sa part, l’Ethereum n’est pas très bien placé en matière de sécurité. De plus, la crypto est perçue comme un concept figé qui a du mal à évoluer dans le temps.

Ainsi, Cardano a été mise en place dans l’objectif de combler ces deux lacunes. Ses créateurs veulent en faire, notamment, une crypto adaptée à la finance classique et aux besoins des utilisateurs.

Là où la Cardano a été déployée

La technologie innovante et particulière de la Cardano a séduit plusieurs acteurs internationaux. En 2019, l’université de Tbilissi (Géorgie) l’a choisie pour mettre en place un système de vérification des diplômes.

La crypto a également tapé dans l'œil de New Balance, la célèbre marque de chaussures. Celle-ci a décidé de recourir à la blockchain de la Cardano. L’objectif était de vérifier l'authenticité des baskets grâce à cette technologie.

Bien entendu, il existe d’autres domaines d’application des technologies de la crypto. À titre d’exemple, elles peuvent servir à effectuer des vérifications intelligentes de l’identité des consommateurs pour l’achat de boissons alcoolisées. Le système de la crypto peut également effectuer la même vérification dans les jeux d’argent. Il s’agit, ici, de protéger les consommateurs/utilisateurs mineurs.

Comment le cours de la Cardano a-t-il évolué dans le temps ?

À l’heure actuelle, une Cardano équivaut à 2,033 dollars – 15 novembre 2021 -. Bien entendu, il est possible de le suivre en temps réel via les sites spécialisés. Depuis le lancement officiel du projet en 2017, le prix de la cryptomonnaie a fait l’objet de nombreuses variations. Comme pour les autres e-monnaie, il est très volatil. Entre 2017 et 2021, le cours de l’ADA a tantôt augmenté, tantôt stagné, mais il a aussi baissé.

Le très bon départ de 2017

Le lancement officiel a eu lieu le 29 septembre 2017. À cette époque, le marché des cryptomonnaies était en pleine expansion. La Cardano s’échangeait à à peine 0,02 EUR. En novembre 2017, le cours a dépassé les 10 centimes d’EUR. Vers la fin de l’année, le prix a littéralement explosé si l’on prend en compte la valeur de départ : 0,56 centime d’EUR.

La volatilité importante qui a marqué l’ADA en 2018

Un an après sa naissance, l’ADA est entrée dans une période explosive. Durant les trois premiers mois de 2018, son prix a été multiplié par 3. En janvier de la même année, la cryptomonnaie s’échangeait à 1,02 EUR, ce qui était un record.

C’était donc l’effervescence. Mais inévitablement, le prix de la Cardano a fait l’objet d’une correction, et il faut dire qu’elle a été très sévère. En effet, alors qu’il s’est situé à 1 euro au début du mois de janvier, le cours a dégringolé pour atteindre 0,47 EUR à la fin du même mois.

À un certain moment, il a frôlé la barre des 0,10 EUR. C’est par la suite qu’il a, enfin, pu remonter la pente pour atteindre les 0,30 EUR. Une nouvelle baisse a marqué les prix au second semestre de 2018. On s’est alors retrouvé avec une ADA à près de 0,02 EUR, soit la valeur de l’introduction de la cryptomonnaie.

La stagnation de 2019

Après les nombreuses chutes et corrections qu’elle a subies en 2018, l’ADA a réussi à se stabiliser en 2019. Le cours s’est situé entre 0,03 et 0,08 EUR.

La pandémie de 2020 a stimulé l’ADA Cardano

Comme nous avons pu le constater avec les autres monnaies virtuelles, la pandémie de la COVID-19 a stimulé la hausse des prix de la Cardano. Toutefois, les débuts étaient difficiles : le token Cardano s’échangeait à seulement 0,02 EUR. Il a fallu attendre juillet 2020 pour qu’une reprise soit finalement constatée : 0,10 EURO l’unité. La crypto a clôturé l’année avec un prix de 0,15 EUR l’unité.

2021 : l’année de la véritable reprise de la crypto

Après près de 5 années d’incertitudes et de volatilité extrême, la Cardano a fini par mûrir. En janvier 2021, son cours a atteint les 0,30 EUR. À peine un mois plus tard, il a franchi la barre de 1 EUR (1,21 EUR le 27 février 2021). La crypto a gagné 20 % supplémentaires une semaine plus tard.

La variation du prix de l’ADA : comment ça marche ?

Il existe de nombreux facteurs pouvant affecter le prix de la Cardano. Tout d’abord, on retrouve, naturellement, la loi de l’offre et de la demande. On retrouve, par la suite, d’autres facteurs déterminants : le cours du Bitcoin et des autres cryptos, le regard que l’on porte sur la cryptomonnaie… et bien d’autres.

Quand le Bitcoin et l’Ethereum influencent Cardano

Le Bitcoin est la principale cryptomonnaie du marché. En tant que tel, il est capable d’entraîner avec lui toutes les autres lorsque son cours augmente. Le cas inverse est également valable : lorsque le prix du Bitcoin chute, ceux des autres cryptos suivent la même tendance. Il en va donc de même pour l’ADA. Son cours dépend de celui du Bitcoin.

Il convient de souligner, dans ce même contexte, que le cours de l’Ethereum a aussi une influence sur les autres monnaies virtuelles. La crypto demeure, après tout, l’une des locomotives du marché.

La perception de l’ADA par les médias et l’opinion publique

Comme pour les autres monnaies virtuelles, le cours de l’ADA dépend de l’image de la crypto. Ici, la perception de l’opinion publique est déterminante. Celle-ci est très influencée par les médias. Ainsi, un traitement médiatique négatif engendre, inévitablement, une baisse des cours.

C’est, après tout, prévisible. En apprenant de telles nouvelles, les investisseurs particuliers ne veulent pas prendre le risque de perdre de l’argent. C’est alors qu’ils commencent à vendre leurs Cardano.

Or, lorsque tout le monde se met à vendre, cela va gonfler l’offre. De l’autre côté de la rive, il n’y aura pas suffisamment d'acheteurs car c’est l'inquiétude qui règne sur le marché de la crypto. Par conséquent, conformément à la loi de l’offre et de la demande, le prix de l’ADA va irrémédiablement baisser.

Dans ce même ordre d’idées, il est difficile de prévoir la tendance de l’opinion publique pour l’année 2021. Néanmoins, la crypto pourrait profiter de la démocratisation du marché des monnaies virtuelles. Celle-ci est illustrée par un chiffre en particulier : 3000 milliards de dollars. C’est la valeur qu’a atteinte la capitalisation boursière du marché des cryptos. Elle a été enregistrée en novembre 2021.

Le cadre légal régissant la crypto… ou pas

L’influence des réglementations en vigueur sur les monnaies numériques est indiscutable. En fait, il faut rappeler que ces dernières sont échangées dans un système décentralisé, régi par la blockchain. De ce fait, aucun organe de contrôle n’intervient.

L’Histoire nous a appris que la moindre tentative de régulation peut semer le doute. D’une manière générale, elle est très mal vue par les acteurs du secteur. Ainsi, la mise en place d’un cadre légal – ou les tentatives de mettre en place le moindre dispositif – peut entraîner la baisse du cours de l’ADA.

Dans certains pays, la monnaie numérique est tout simplement interdite. C’est le cas de la Suède. Celle-ci a décidé d’interdire le minage des cryptomonnaies en raison de la lourde empreinte écologique du processus. Dans des cas semblables, les investisseurs restent sur leurs gardes. Il leur arrive de se désister en vendant en masse les coins qu’ils possèdent.

Le concept de la valeur refuge

Le terme “valeur refuge” est principalement employé pour désigner l’or. Cependant, certains experts estiment que les monnaies numériques pourraient être considérées de la sorte. Cette tendance a surtout été constatée durant les premières semaines de la pandémie de la COVID-19.

Les places boursières classiques ont été très impactées par le confinement et par les mesures sanitaires. Par conséquent, de nombreux investisseurs ont mis de côté les actions. Ils ont donc préféré investir dans les monnaies virtuelles, notamment l’ADA.

Ainsi, ces dernières étaient devenues une sorte de “valeur refuge”. Mais c’était une tendance très limitée dans le temps. L’or, pour l’instant, reste indétrônable. En tout état de cause, la conjoncture de l’époque a permis de maîtriser, un tant soit peu, la volatilité extrême des cryptos.

La concurrence

C’est le dernier facteur dont peut dépendre le cours de l’ADA : la concurrence. D’ailleurs, il s’applique aux autres cryptos. Lorsqu’un concurrent direct propose un meilleur produit – une e-monnaie plus stable avec un nombre important de transactions quotidiennes -, les investisseurs vont forcément s’y intéresser.

La Cardano pourrait donc subir une telle situation. Néanmoins, elle reste très compétitive pour l’instant grâce à ses technologies avancées dont nous avons parlé.

Cardano : que lui réserve l’avenir ?

Lorsqu’il s’agit de prédire l’avenir d’une cryptomonnaie, la tâche devient très difficile. Et pour cause : la volatilité importante des monnaies numériques. Il en va de même pour l’ADA.

Néanmoins, les analystes ont établi certaines prévisions intéressantes pour les années à venir. Il s’agit, une fois encore, des experts des cabinets Trading Beasts, Wallet Investor et Longforecast.

Que se passera-t-il avant la fin de l’année 2021 ?

Selon Wallet Investor, 2021 devrait se clôturer avec une hausse du prix de l’ADA. On devrait atteindre une moyenne de 1,45 dollar – entre 1,28 et 1,63 dollar -. Pour leur part, les spécialistes de Trading Beasts tablent pour une ADA à 1,45 dollar en moyenne, soit une fourchette située entre 1,25 et 1,81 dollar.

De leur côté, les analystes de Longforecast misent aussi sur une tendance haussière de la crypto : entre 1,53 et 1,89 dollar.

L’évolution du prix de l’ADA Cardano en 2022

Comme c’est le cas pour 2021, l’ADA pourrait être marquée par une tendance haussière en 2022. C’est, du moins, ce qu’ont indiqué les trois cabinets que nous avons cités. Wallet Investor table pour une ADA à 1,89 dollar à la fin de 2022 – entre 1,65 et 2,12 dollars -.

Côté Trading Beasts, on penche plutôt pour une baisse. En effet, le cours de la Cardano devrait descendre jusqu’à 1,26 dollar – entre 1,07 et 1,58 dollar -. Idem pour Longforecast : les prix de la cryptomonnaie devraient baisser pour se situer entre 1,17 et 1,50 dollar.

ADA Cardano : que se passera-t-il après 2022 ?

Pour Wallet Investor, il est clair que la tendance haussière des prix de la cryptomonanie va se poursuivre au-delà de 2022. À l’horizon de 2025, l’ADA pourrait atteindre les 3 dollars. Il s’agirait alors d’une augmentation de 200 % comparée aux valeurs que l’on connaît actuellement.

De leur côté, les experts de Trading Beasts tablent également sur une hausse, mais elle serait moins importante : 2 dollars seulement pour une unité de Cardano. En revanche, c’est le pessimisme qui règne du côté de Longforecast. D’ici 2025, le cours de la cryptomonnaie devrait se situer entre 1,29 et 1,50 dollar.