Si la grossesse est vue comme une période de formation de l'être humain, celle-ci ne prend fin qu'après 9 fois. Autrement dit, il faut attendre 9 mois pour voir votre bambin qui était en gestation. Pris par l'envie de vite devenir mère ou père, les futurs parents sont parfois tentés de deviner les caractères de leur bébé avant sa naissance. Pour ce faire, ils font recours à diverses techniques. En lisant cet article, vous pourrez comprendre aisément comment faire pour savoir à quoi va ressembler votre bambin qui vient.

Les facteurs héréditaires et génétiques pour savoir à quoi ressemblera bébé

Ressembler à ces parents n'est pas un phénomène au hasard. Ces traits physiques ou comportementaux proviennent d'un assemblage génétique transmis à sa descendance. Plus simplement, les parents transmettent une partie de leurs bagages génétiques à leurs enfants. Ce bagage permet d'accroître la parenté et de transférer à l'enfant des caractères dominants de l'un des parents ou des deux. En effet, les chromosomes qui forment votre bébé portent chacun un de vos gènes. Ces derniers déterminent les caractères des enfants selon qu'ils sont dominants ou récessifs.

Quand les gènes sont dominants

Les gènes dominants imposent leur influence sur les allèles et ressortent obligatoirement comme traits sur le bambin. Certaines caractéristiques peuvent être déterminées à l'avance. Parmi les gènes dominants, nous pouvons citer la couleur des cheveux ou des yeux, le groupe sanguin, etc. Ce caractère est donc observé chez le bambin.

Quand les gènes sont récessifs

Les gènes récessifs sont plus cachés et ne s'expriment que si le gène est présent chez les deux parents. Ce caractère peut être présent dans le génotype, mais invisible dans le phénotype. Les gènes récessifs ne sont certainement pas identifiables directement chez le bambin, cependant ils figurent dans son ADN. Tout ne parait pas à l'œil nu. Certains gènes restent juste dans le génotype.

Par conséquent, pour savoir à quoi ressemblera votre bambin, il est important d'observer des traits présents chez vous comme chez votre conjoint. C'est une combinaison qui peut s'avérer aléatoire. Toutefois, chaque parent apporte une pierre à l'édifice de construction du futur bébé.

Les facteurs eugéniques pour connaître les caractères du bébé

Au-delà de la composante génétique, il existe d'autres facteurs qui peuvent aider à deviner les caractères de votre bébé futur : il s'agit des facteurs eugéniques. L'idée ici est de choisir son bébé notamment sa couleur de peau, son sexe, la couleur des yeux et des cheveux. La médecine moderne a évolué pour accompagner les parents à déterminer les traits que prendront leurs bambins à la naissance. Plus d'effets de surprises, le parent détermine le physique avant la fécondation. Cette pratique est plus répandue aux États-Unis et coûte des sommes faramineuses aux parents déterminés à être maître de leur descendance.

La fécondation se fait "in vitro" dans un centre agréé et réputé dans cet exercice pour offrir aux parents le bébé parfait. Lorsqu'elle est effectuée, elle donne un accès direct à l'embryon. Cet accès permet de choisir parmi plusieurs embryons, celui qui sera implanté comme fœtus. En plus de choisir les traits physiques, cela offre l'occasion d'épargner des maladies génétiques au bambin qui sera né.

En France, par exemple, un Centre Pluridisciplinaire de Diagnostic Pré-Natal (CPDPN) donne la possibilité de trier l'embryon qui sera implanté après analyse. Suivant la loi bioéthique, ce ne sont plus les maladies héréditaires et génétiques qui sont évitées, mais aussi des maladies uniquement génétiques. Les parents veulent non seulement savoir à quoi ressemblera leur bambin, mais ils veulent aussi lui éviter des maladies déjà diagnostiquées sur les descendants.

Pourquoi ne pas attendre de découvrir votre futur bébé à la naissance ?

Au-delà de toute considération, connaître à quoi son bébé va ressembler relève d'un mystère divin. Pour certains parents, le rendez-vous après les 9 mois est marquant et déterminant. Ils préfèrent laisser la magie opérée sans contrôle préalable. Il n'est donc pas inédit de voir des parents ne pas vouloir connaître le sexe du bébé. Le choix est généralement lié au besoin d'attendre la venue d'un bébé peu importe sa taille, la couleur de ses cheveux, de savoir à qui il ressemblera le plus, ni de déterminer son caractère, ses traits physiques.

Avoir un bambin est une grâce dont les parents veulent profiter de bout en bout. L'échographie est faite juste pour voir l'évolution du fœtus et le médecin garde le secret jusqu'au jour de l'accouchement. Cette pratique est très courante chez des parents qui n'ont pas envie de stresser sur la préparation de la layette, de la décoration de la chambre, etc. Le bonheur ici est uniquement de recevoir un nouvel être tant attendu depuis des mois par ses parents. Savoir à quoi ressemblera son bambin serait certes un atout, mais pour certains c'est de se priver de la joie d'accueillir un être particulier.

Article similaire